Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Le Domaine de Grosbois ouvre bientôt ses portes 5 juin 2015

Filed under: Val-de-Marne — cgma @ 16:30
Tags:
Grosbois

Cliquer

 

Après plus de deux ans de travaux, le château de Grosbois et son musée du trot ont fait peau neuve et s’apprêtent à ouvrir de nouveau leurs portes au public. Ce sera l’occasion de célébrer le bicentenaire de l’Empire et de rendre à cette demeure princière sa splendeur d’antan.

Le compte-à-rebours est lancé : préparez-vous à découvrir au fil des semaines les multiples facettes que recèle ce site, demeuré jusqu’à présent confidentiel…

Situé aux portes de la capitale, à moins de 15 km de l’hippodrome de Paris-Vincennes, le domaine de Grosbois conjugue élégamment patrimoine historique et activité hippique dans un cadre naturel d’exception. Plus de 412 hectares sont ainsi dévolus à l’entraînement du trotteur français.

Dissimulé derrière son enceinte, le centre d’entrainement de Grosbois compte tout ce qu’un sportif de haut niveau peut espérer en termes d’équipement, d’infrastructures et de services. Une équipe d’une trentaine d’hommes assure au quotidien son fonctionnement et ce par tous les temps, garantissant ainsi un vivier de partants pour les courses de Vincennes. C’est donc un formidable outil de travail qui en pleine saison, peut accueillir jusqu’à 1500 chevaux.

*

Publicités
 

Voies de Maisons-Alfort (3) : LISSAC et DEPLANQUE

Filed under: Histoire locale,Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags: ,

Aujourd’hui découvrons deux rues qui commémorent deux héros de la résistance du groupe Lissac-Deplanque.

Voici quelques repères de l’histoire de ces deux résistants :

maurice-lissac1

 

 

capitaine-deplanque1

Le commandant Maurice Lissac, alors âgé de 62 ans, fonde à Maisons Alfort un groupe de résistance rattaché à l’Armée Volontaire (6ème bataillon Seine Sud).

Maurice Lissac, déporté à Buchenwald, disparu.

Le capitaine Roland Deplanque remplace alors le commandant Lissac

Il a été fusillé au carrefour de Villeroy dans la forêt de Sénart

Lisez le témoignage de Pierre petit fils de Maurice Lissac sur

http://mapage.noos.fr/liberation_de_paris2/temoignagelissac.htm

 

 
%d blogueurs aiment cette page :