Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

30 juin 1944 – Rationnement 30 juin 2012

30 juin 1944 – Rationnement

A Maisons-Alfort :

Guerre 1939-1945 : Le chiffre des rationnaires s’accroit en 1944, de 125 le 1er juin, il passe à 266 le 30 juin pour atteindre 1120 le 25 juillet.
AMAH 2 – page 307

 

Samedi 7 juillet, l’été du conte à la Médiathèque André Malraux

Filed under: Maisons-Alfort,Médiathèque — cgma @ 10:00
Tags:

 

30 juin 1888 – Balayage et enlèvement des boues

1888 – Balayage et enlèvement des boues

Aux termes d’un arrêté municipal en date du 30 juin 1888, les riverains sont tenus de balayer tous les jours au droit de leurs immeubles.

Il en résulte que la commune ne perçoit aucune taxe de balayage.

Le service de l’enlèvement des boues et immondices a été adjugé le 23 décembre 1902, du 1er janvier 1903 au 31 décembre 1908 (approbation préfectorale du 20 janvier 1903), moyennant un forfait annuel de 17.900 francs représentant pour la durée de la concession une dépense totale de 107.400 francs.

D’après  « État des communes à la fin du XIXe siècle » 1904 par le Conseil Général

 

29 juin 1992 – Général Pierre BILLOTTE 29 juin 2012

1992 – Général BILLOTTE

BILLOTTE Général (Créteil).  1906-1992. Homme Politique

o 8 mars 1906, Paris

29 juin 1992, Boulogne-Billancourt.

Pierre, Gaston BILLOTTE.

Maire de Créteil de 1965 à 1977.  Né le 8 mars 1906 à Paris.

Élu le 26 mars 1965, réélu après les élections de mars 1971 jusqu’à celles de 1977.

Décédé le 29 juin 1992 à Boulogne-Billancourt.

Sous le mandat du général Billotte, Créteil est choisi comme chef-lieu du Val-de-Marne. La plaine est condamnée, le hameau de Mesly rasé, un lac et des routes créés. De 1969 à 1976 jaillissent du sol des bâtiments administratifs, culturels, commerciaux de prestance étudiés, enchâssés en des quartiers d’architecture variée portant les noms des lieux-dits.

 

Les cygnes anglais et les canards français 28 juin 2012

Filed under: Détente — cgma @ 12:00
Tags:

Archives anglaises Very fine swans

La BNF Le jardin, la pluie et le caneton

Lu sur Twitter, Merci à @Isleene

 

28 juin 2008 – La navette Voguéo

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags:

2008 – Voguéo

Avec AFP 2008 . La navette Voguéo,

nouveau transport en commun fluvial reliant Maisons-Alfort (Val-de-Marne) à la gare d’Austerlitz à Paris, a été inaugurée le 28 juin 2008 par le maire PS de Paris Bertrand Delanoë et le président PS du conseil régional d’Ile-de France, Jean-Paul Huchon. Entré en service effectif le 28 juin après-midi, Voguéo est accessible avec les forfaits hebdomadaires ou mensuels de Navigo (zones 1 à 3), les cartes intégrales et Imagin’R ou des tickets vendus 3 euros à l’unité. L’itinéraire mi-Paris mi-banlieue comprend cinq escales sur la Seine et la Marne : Gare d’Austerlitz, Bibliothèque François Mitterrand, Bercy, Ivry-Port, Maisons-Alfort-école vétérinaire pour un temps total de trajet de 40 minutes. La fréquence prévue est de 20 minutes en heure de pointe, 30 minutes aux heures creuses et le week-end avec un service tous les jours de 07H00 à 20H30 en semaine et de 10H00 à 20H00 le week-end et les jours fériés. L’exploitation a été confiée à la compagnie des Batobus, pour un coût annuel hors-taxes de 4,6 millions d’euros.

 

27 juin 1988 – Accident gare de Lyon 27 juin 2012

1988 – Accident gare de Lyon

Le 27 juin 1988, un train de voyageurs percute un convoi arrêté : 56 morts et 32 blessés. Dans le B. M. O. de septembre, on peut lire : Une messe requiem à la mémoire des victimes de l’accident de la gare de Lyon a eu lieu le 8 Juillet dernier à l’église Saint-Remi.

Nous renouvelons notre témoignage de sympathie aux familles maisonnaises cruellement éprouvées. Celles de Messieurs André TANGUY, André MAGE, Marcel DEVELLAY, Joao Da COSTA et de Mesdames Colette VAILLANT, Catherine THIEBAUX ainsi que celle de Monsieur Renald VUILLEMARD demeurant à Alfortville et dont les parents sont Maisonnais.

La petite fille de Monsieur PARENT, Maître d’armes, faisait également partie des victimes.

D’après Marcelle Aubert

****

Le 27 juin 1988 en début de soirée se produisait un tragique accident dans la gare de banlieue souterraine de Paris-Lyon faisant 56 morts et 57 blessés. Le train de banlieue à l’arrêt qui avait été percuté était un omnibus pour Melun (actuel RER D) desservant Maisons-Alfort. De ce fait de nombreuses victimes habitaient la ville, parmi lesquelles le conducteur du train. Cette tragédie causa une très grande émotion parmi les habitants de Maisons-Alfort.

Journal des accidents et des catastrophes

La vidéo, la minute de vérité (1)

La vidéo, la minute de vérité (2)

La vidéo, la minute de vérité

 

 
%d blogueurs aiment cette page :