Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Décès de John Barry 31 janvier 2011

Filed under: Détente,Musique — cgma @ 18:00
Tags:

Le compositeur britannique de musique de films John Barry, qui avait remporté cinq Oscars et s’est fait connaître notamment pour la musique des James Bond, est mort dimanche d’une crise cardiaque à l’âge de 77 ans.

On lui doit entre autres les musiques de plusieurs James Bond (« Bons baisers de Russie », « Goldfinger » et « On ne vit que deux fois ») et le générique de la série télévisée « Amicalement vôtre ». Les films « Out of Africa », « Danse avec les loups » ou « Vivre libre » lui ont valu l’Oscar de la meilleure musique. Il a également obtenu quatre Grammy Awards au cours de sa carrière.

Goldfinger

*

Publicités
 

31 janvier 1808 – Domaine de Charentonneau

Le baron Rodier Salièges devint acquéreur du domaine de Charentonneau le 31 janvier 1808. Il fut arrondi à diverses reprises, jusqu’à devenir plus étendu qu’il ne l’avait jamais été. Afin de faire disparaître les dernières enclaves, son possesseur acquit en 1810 deux pièces de terre sises à l’entrée de l’avenue en bordure de la route, de sorte que les clôtures, murs et haies, établies quelques années après, enfermèrent près de 200 hectares d’un seul tenant.

A la mort de M. Rodier, ses héritiers, MM. Pelet de la Lozère, Ravault et Rodier, le firent vendre sur licitation. M. Grimoult en acquit la plus grande partie, notamment celle close, le 17 août 1833 ; il a appartenu depuis à ses descendants, la famille Jouët-Pastré.

par Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

 

Le planning de préparation de l’exposition « Dessus dessous » 30 janvier 2011

mercredi 2 février 14h-16h : montage des cadres
mercredi 9 février 14h-16h : montage des cadres (suite)
une autre date sera éventuellement programmée si le montage n’est pas terminé.
mardi 1er mars 9h : installation de l’exposition dans le hall du NECC
samedi 12 mars 12h30 : démontage de l’exposition.

Si vous souhaitez prendre part à une ou plusieurs des étapes de préparation de cette exposition collective, vous y serez les bienvenus.
Office Municipal de la Culture – 120 rue Roger François
94700 Maisons-Alfort – 01 58 73 43 06

*

 

Médiathèque le samedi 5 février 2011

Filed under: Médiathèque — cgma @ 16:00
Tags: ,

 

SPECTACLES POUR TOUS
Comédie magique et musicale par Benoît Philippe

 

 ******

Exposition Quel cirque ! du 11 janvier 2011 au 19 mars 2011
Médiathèque André Malraux
4, rue Albert Camus Maisons-Alfort – Les Juilliottes
Les horaires de la médiathèque
Mardi : De 14h00 à 19h30
Section jeunesse : 16h30 à 19h30
Mercredi : De 9h30 à 18h
Jeudi : De 14h à 18h
Sauf section jeunesse et discothèque
Vendredi : De 14h00 à 19h30
Section jeunesse : 16h30 à 19h30
Samedi : De 9h30 à 17h

 

30 janvier 1910 – Moïse

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 11:01
Tags: ,

Du 31 janvier au 2 février 1910, le Capitaine (des pompiers), enfin soulagé, note que les eaux sont stationnaires mais que ses hommes restent mobilisés pour ravitailler les rares obstinés qui se sont refusés à évacuer leurs maisons dans les quartiers les plus inondés et édifier des passerelles pour permettre à ceux des zones relativement préservées de sortir de chez eux pour se ravitailler sans marcher dans des rues transformées en égouts.

L’Ecole vétérinaire de Maisons Alfort s’avère aussi un haut lieu de la résistance. Installé sur 10 hectares au confluent de la Seine et de la Marne, le bâtiment n’est pas submergé, mais isolé sur une presqu’île battue par les flots. Heureusement, « Véto » possède son puits et son réservoir, une usine de chauffage et une centrale électrique. L’école a ses stocks alimentaires et pourrait même, au besoin, se nourrir avec son bétail sur pied puisqu’elle dispose d’un atelier d’équarrissage. Dès le 24 janvier, le directeur a suspendu les cours et demandé aux élèves et professeurs volontaires d’organiser un centre de secours. « L’arche de Noé » abritera jusqu’à deux cent soixante réfugiés, sans compter les animaux domestiques et les têtes de bétail que les sinistrés lui confient avant de fuir vers Paris. « Véto », dotée de lignes téléphoniques de campagne installées par le génie, sert aussi de basse stratégique pour une cinquantaine d’artilleurs, leurs chevaux et prolonges, une centaine de marins avec leurs canots et des fantassins dépêchés pour monter la garde autour du camp. Au terme du siège, la communauté du château fort arrose même un heureux événement : une réfugiée accouche le 30 janvier 1910 d’un bébé… aussitôt baptisé Moïse.

Source : Paris sous les eaux ! De Choisy-Le roi à Asnières Chronique d’une inondation

Jean-Michel LECAT et Michel TOULET – Editions OUEST-FRANCE

Moïse ensuite se maria à Alfortville.

 

Quel cirque du 11 janvier au 19 mars

Filed under: Médiathèque — cgma @ 10:00
Tags:

 

 

30 janvier 1997 – Jean CONSTANTIN

CONSTANTIN Jean († Créteil, 1997). Auteur Compositeur Interprète.

o 9 février 1923, Paris XVII

x Lucienne C.

30 janvier 1997, Créteil

Une longue moustache gauloise qui tombe sur un ventre rond, un crâne â la Yul Brynner, les caricaturistes ont de quoi faire. La personne même de Jean Constantin est un spectacle en soi. Ce n’est pas un chanteur, plutôt un chansonnier qui tape sur un piano; mais il ne faudrait pas que le côté rigolard de Jean Constantin nous cache son autre muse, celle des heures tendres. Quand il raconte Ma Gigolette, l’émotion passe.

Dictionnaire de la Chanson Française, Pascal Sevran

 

 
%d blogueurs aiment cette page :