Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

31 juillet 1909 – Notre-Dame de Charentonneau 31 juillet 2012

1909 – Notre-Dame de Charentonneau

L’église Notre-Dame de Charentonneau reçoit la bénédiction du Cardinal Amette, Archevêque de Paris le 6 juin 1909. La nouvelle église est érigée en paroisse le 31 juillet 1909.

Église Paroissiale Notre-Dame-du-Sacré-Cœur dite Église Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Charentonneau

Pour en savoir plus  : Consultez la Base Mérimée

Publicités
 

30 juillet 1996 – Claudette COLBERT 30 juillet 2012

1996 – Claudette COLBERT

COLBERT Claudette, (o Saint-Mandé, 1903). Actrice

o 14 septembre 1903, Saint-Mandé

x ?

x  Joël Pressman

30 juillet 1996, La Barbade

Légion d’Honneur

Emilie Chauchoin, dite Claudette Colbert

Née le 14 septembre 1903 à Saint-Mandé, dans la maison où ses parents tenaient une pâtisserie (57, avenue du Général de Gaulle), Emilie Chauchoin part, enfant, pour les États-Unis où elle débute une carrière d’actrice sous le nom de Claudette Colbert. Elle obtient un Oscar en 1934. Elle décède à La Barbade en 1996.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

30 juillet 1891 – Georges REVERS

1891 – Georges REVERS

REVERS Georges († Saint-Mandé, 1974). Général

o 30 juillet 1891, Saint-Malo.

x  Charlotte Marie Théresa Bidaud.

† 27 mars 1974, Saint-Mandé.

Chef de l’état major de Darlan (1941-42) puis de l’organisation de résistance de l’armée (1943-44), il fut chef d’état-major général de l’armée (1947-50).

Il fut nommé en 1947 Chef d’Etat Major des forces armées. Il rédigea en 1949 un rapport sur la situation au Tonkin dont la divulgation dans des conditions demeurées obscures entraîne sa mise à la retraite (1950), mesure annulée en 1962 par le Conseil d’État.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

30 juillet 1880 – Tombe YVART

1880 – Tombe YVART

Une vieille tombe dans le cimetière de Maisons-Alfort

Jeanne Yvart épouse de François Victor Segaux née à Maisons-Alfort le 31 août 1816 décédée à Pierrefonds (Oise) le 30 juillet 1880

Données du CGMA :

Cimetière de Maisons-Alfort

1503 résultats

Tombe Yvart

 

29 juillet 1922 – Jules GUESDE 29 juillet 2012

Filed under: Non classé — cgma @ 02:00
Tags: ,

1922 – Jules GUESDE

GUESDE Jules, († Saint-Mandé 1922). Homme politique.

Jules Basile, dit Jules Guesde.

o 11 novembre 1845, Paris IV.

x   Mathilde Constantin

29 juillet 1922, Saint-Mandé (Val-de-Marne)

[†] Père Lachaise

Homme politique français qui fut l’un des artisans de la diffusion de la pensée marxiste en France.

Né à Paris, Jules Basile, qui prit plus tard le pseudonyme de Guesde, fut d’abord journaliste et défendit les idées républicaines. Condamné pour avoir accusé Napoléon III d’être responsable de la guerre contre la Prusse, il fut libéré après la défaite de Sedan (1870). Sympathisant de la Commune de Paris, il fut condamné à cinq ans de prison en 1871 et dut s’exiler en Suisse pour y échapper. De retour en France en 1876, il rencontra Marx en 1880 à Londres et participa activement à la renaissance du mouvement ouvrier français. Dès 1882, Guesde rompit avec le Parti des travailleurs socialistes de France et créa avec Paul Lafargue le Parti ouvrier, de tendance plus collectiviste. À la tête du PO qui devint POF (Parti ouvrier de France) en 1893, puis P.S.D.F. (Parti socialiste de France) en 1902, après avoir fusionné avec d’autres partis socialistes, Jules Guesde fut député de Roubaix de 1893 à 1898, puis de 1906 à sa mort. D’abord partisan de Dreyfus lors de l’Affaire, il déclara ensuite que cette bataille n’était pas celle des travailleurs (1898). Hostile à l’entrée du socialiste Alexandre Millerand au gouvernement (1899), il fut étiqueté comme le leader des socialistes révolutionnaires, face à Jaurès, plus conciliant. Celui-ci l’éclipsa en influence à partir de 1905, après la création de la SFIO. En août 1914, cependant, il entra au gouvernement comme ministre d’État, après s’être rallié à l’Union sacrée. Peu favorable à la Révolution russe de 1917, il se rangea du côté de la minorité lors de la scission du congrès de Tours en 1920.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

28 juillet 1920 – Gilbert TRIGANO 28 juillet 2012

1920 – Gilbert TRIGANO

TRIGANO Gilbert (o Saint-Maurice 1920). Homme d’affaire.

o 28 juillet 1920 Saint-Maurice en Val-de-Marne

x 9 juin 1945, Noisy-le-Grand  à Simone S.

† 3 février 2001

[†] Montparnasse

Homme d’affaire, PDG, il dirigea le Club Méditerranée.

Gilbert Trigano s’est lancé dès 16 ans dans la vie professionnelle comme nègre de chansonnier. Il a pu ainsi gagner de l’argent et satisfaire sa gourmandise et celle de ses camarades en éclair au chocolat ! Il rêvait d’être comédien mais la guerre l’a empêché de poursuivre dans cette voie. Après avoir fondé et “ un peu travaillé ” au Club Med, Gilbert Trigano est devenu Président des Maisons de France dont il s’occupe maintenant. Il a, en outre, réalisé un vœux qui lui était cher, en créant une université virtuelle entre Palestinien et Israélien.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

27 juillet 1884 – Divorce 27 juillet 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 17:00
Tags: ,

1884 – Divorce

Divorce. Introduit en France par la loi du 20 septembre 1792, le divorce a été supprimé en 1816 puis définitivement rétabli par la loi du 27 juillet 1884. Depuis la loi du 18 avril 1886 (art. 251), mention doit être portée en marge de l’acte de mariage. Depuis le 10 mars 1932, mention doit être portée en marge de l’acte de naissance.

 

 
%d blogueurs aiment cette page :