Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

31 juillet 1909 – Notre-Dame de Charentonneau 31 juillet 2012

1909 – Notre-Dame de Charentonneau

L’église Notre-Dame de Charentonneau reçoit la bénédiction du Cardinal Amette, Archevêque de Paris le 6 juin 1909. La nouvelle église est érigée en paroisse le 31 juillet 1909.

Église Paroissiale Notre-Dame-du-Sacré-Cœur dite Église Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Charentonneau

Pour en savoir plus  : Consultez la Base Mérimée

 

30 juillet 1996 – Claudette COLBERT 30 juillet 2012

1996 – Claudette COLBERT

COLBERT Claudette, (o Saint-Mandé, 1903). Actrice

o 14 septembre 1903, Saint-Mandé

x ?

x  Joël Pressman

30 juillet 1996, La Barbade

Légion d’Honneur

Emilie Chauchoin, dite Claudette Colbert

Née le 14 septembre 1903 à Saint-Mandé, dans la maison où ses parents tenaient une pâtisserie (57, avenue du Général de Gaulle), Emilie Chauchoin part, enfant, pour les États-Unis où elle débute une carrière d’actrice sous le nom de Claudette Colbert. Elle obtient un Oscar en 1934. Elle décède à La Barbade en 1996.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

30 juillet 1891 – Georges REVERS

1891 – Georges REVERS

REVERS Georges († Saint-Mandé, 1974). Général

o 30 juillet 1891, Saint-Malo.

x  Charlotte Marie Théresa Bidaud.

† 27 mars 1974, Saint-Mandé.

Chef de l’état major de Darlan (1941-42) puis de l’organisation de résistance de l’armée (1943-44), il fut chef d’état-major général de l’armée (1947-50).

Il fut nommé en 1947 Chef d’Etat Major des forces armées. Il rédigea en 1949 un rapport sur la situation au Tonkin dont la divulgation dans des conditions demeurées obscures entraîne sa mise à la retraite (1950), mesure annulée en 1962 par le Conseil d’État.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

30 juillet 1880 – Tombe YVART

1880 – Tombe YVART

Une vieille tombe dans le cimetière de Maisons-Alfort

Jeanne Yvart épouse de François Victor Segaux née à Maisons-Alfort le 31 août 1816 décédée à Pierrefonds (Oise) le 30 juillet 1880

Données du CGMA :

Cimetière de Maisons-Alfort

1503 résultats

Tombe Yvart

 

29 juillet 1922 – Jules GUESDE 29 juillet 2012

Filed under: Non classé — cgma @ 02:00
Tags: ,

1922 – Jules GUESDE

GUESDE Jules, († Saint-Mandé 1922). Homme politique.

Jules Basile, dit Jules Guesde.

o 11 novembre 1845, Paris IV.

x   Mathilde Constantin

29 juillet 1922, Saint-Mandé (Val-de-Marne)

[†] Père Lachaise

Homme politique français qui fut l’un des artisans de la diffusion de la pensée marxiste en France.

Né à Paris, Jules Basile, qui prit plus tard le pseudonyme de Guesde, fut d’abord journaliste et défendit les idées républicaines. Condamné pour avoir accusé Napoléon III d’être responsable de la guerre contre la Prusse, il fut libéré après la défaite de Sedan (1870). Sympathisant de la Commune de Paris, il fut condamné à cinq ans de prison en 1871 et dut s’exiler en Suisse pour y échapper. De retour en France en 1876, il rencontra Marx en 1880 à Londres et participa activement à la renaissance du mouvement ouvrier français. Dès 1882, Guesde rompit avec le Parti des travailleurs socialistes de France et créa avec Paul Lafargue le Parti ouvrier, de tendance plus collectiviste. À la tête du PO qui devint POF (Parti ouvrier de France) en 1893, puis P.S.D.F. (Parti socialiste de France) en 1902, après avoir fusionné avec d’autres partis socialistes, Jules Guesde fut député de Roubaix de 1893 à 1898, puis de 1906 à sa mort. D’abord partisan de Dreyfus lors de l’Affaire, il déclara ensuite que cette bataille n’était pas celle des travailleurs (1898). Hostile à l’entrée du socialiste Alexandre Millerand au gouvernement (1899), il fut étiqueté comme le leader des socialistes révolutionnaires, face à Jaurès, plus conciliant. Celui-ci l’éclipsa en influence à partir de 1905, après la création de la SFIO. En août 1914, cependant, il entra au gouvernement comme ministre d’État, après s’être rallié à l’Union sacrée. Peu favorable à la Révolution russe de 1917, il se rangea du côté de la minorité lors de la scission du congrès de Tours en 1920.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

28 juillet 1920 – Gilbert TRIGANO 28 juillet 2012

1920 – Gilbert TRIGANO

TRIGANO Gilbert (o Saint-Maurice 1920). Homme d’affaire.

o 28 juillet 1920 Saint-Maurice en Val-de-Marne

x 9 juin 1945, Noisy-le-Grand  à Simone S.

† 3 février 2001

[†] Montparnasse

Homme d’affaire, PDG, il dirigea le Club Méditerranée.

Gilbert Trigano s’est lancé dès 16 ans dans la vie professionnelle comme nègre de chansonnier. Il a pu ainsi gagner de l’argent et satisfaire sa gourmandise et celle de ses camarades en éclair au chocolat ! Il rêvait d’être comédien mais la guerre l’a empêché de poursuivre dans cette voie. Après avoir fondé et “ un peu travaillé ” au Club Med, Gilbert Trigano est devenu Président des Maisons de France dont il s’occupe maintenant. Il a, en outre, réalisé un vœux qui lui était cher, en créant une université virtuelle entre Palestinien et Israélien.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

27 juillet 1884 – Divorce 27 juillet 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 17:00
Tags: ,

1884 – Divorce

Divorce. Introduit en France par la loi du 20 septembre 1792, le divorce a été supprimé en 1816 puis définitivement rétabli par la loi du 27 juillet 1884. Depuis la loi du 18 avril 1886 (art. 251), mention doit être portée en marge de l’acte de mariage. Depuis le 10 mars 1932, mention doit être portée en marge de l’acte de naissance.

 

Des Val-de-Marnais aux Jeux olympiques de Londres 26 juillet 2012

Filed under: Val-de-Marne — cgma @ 10:00
Tags:

AccueilDu 27 juillet au 12 août, Londres accueillera les Jeux olympiques. Des milliers d’athlètes, venus des cinq continents, se retrouveront pour ce rendez-vous planétaire. Parmi eux, l’équipe de France avec des sportifs français, issus de 28 fédérations.

Huit Val-de-Marnais et Val-de-Marnaises feront partie de cette délégation. Une participation qui récompense quatre années d’efforts et mettent en évidence l’excellence des clubs du département.

Lire l’article du Conseil Général du Val-de-Marne

 

26 juillet 1800 – Mariage au chef-lieu de Canton

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags: ,

1800 – Mariage au chef-lieu de Canton

De septembre 1898 à 1800, le lieu du mariage était le chef-lieu de canton, et seulement les décadis (jour chômé, le dixième et dernier de la décade dans le calendrier républicain.. Ces contraintes furent supprimées le 7 thermidor an VIII (26 juillet 1800)

 

25 juillet 1983 – René FALLET 25 juillet 2012

1983 – René FALLET

René Fallet est un écrivain et scénariste français (4 décembre 1927, Villeneuve-Saint-Georges en Val-de-Marne – 25 juillet 1983). Il passe toute sa jeunesse à Villeneuve-Saint-Georges, travaille aux entrepôts de Bercy. « Banlieue Sud » paraît en 1947. En 1970 « Au beau Rivage » le plonge dans l’univers des guinguettes d’Ablon, de Villeneuve-le-Roi et de Nogent-sur-Marne.

*
Terre d’écriture – 2008

 

 

25 juillet 1899 – Cino Del Duca

Cino Del Duca (né le 25 juillet 1899 à Montedinove dans la Province d’Ascoli Piceno – mort le 24 mai 1967 à Paris) était un éditeur de presse écrite, un producteur de films italien et un philanthrope qui s’est installé en France en 1923. (puis à Maisons-Alfort)

*
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cino_Del_Duca

*
Voir également pour l’historique de l’imprimerie sise à Maisons-Alfort – AMAH 2 page 223

 

24 juillet 1836 – CARREL 24 juillet 2012

Filed under: Ephéméride,Val-de-Marne — cgma @ 15:00
Tags: ,

1836 – Armand CARREL

CARREL Armand, († Saint-Mandé, 1836). Journaliste.

o 8 mars 1800, Rouen.

24 juillet 1836, Saint-Mandé.

[†] Nord – Saint-Mandé.

Il fonda avec Thiers et Mignet, le National (1830) et combattit la monarchie de Juillet. Il fut tué en duel par Émile de Girardin. Blessé à l’aine au cours de ce duel au pistolet dans le bois de Vincennes, il mourut 2 jours plus tard à Saint-Mandé. Girardin fut blessé à la cuisse. La blessure de Carrel était trop grave pour qu’il puisse être transporté à Paris.

Carrel, Armand (1800-1836), journaliste et homme politique français, l’un des chefs de l’opposition républicaine sous la monarchie de Juillet, dont la mort prématurée, consécutive à un duel, eut un énorme retentissement.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

24 juillet 1550 – Fourches patibulaires

1550 – Fourches patibulaires

Le 24 juillet 1550, il y eut une sentence qui permettait au seigneur « de faire redresser les fourches patibulaires à deux piliers, de la justice de Charentonneau ».

D’après  Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

 

24 juillet 1974 – André HARDELLET

24 juillet 1974 – André HARDELLET

André Hardellet est un écrivain français né le 13 février 1911 à Vincennes et mort à Paris le 24 juillet 1974. Vincennois d’origine, poète, romancier, conteur et chansonnier. Guy Béart a chanté son “Bal chez Temporel”.

*
Terre d’écriture – 2008

 

22 juillet 1903 – explosion à l’Usine Springer 22 juillet 2012

1903 – explosion à l’Usine Springer

*

Il nous faut enfin noter la triste cérémonie qui, le 22 juillet 1903, réunissait à Maisons-Alfort plusieurs fonctionnaires des deux préfectures autour des représentants élus de la circonscription et du canton pour les obsèques des quatre victimes d’une explosion à l’usine Springer.

*

Source : État des communes à la fin du XIX siècle (Amédée Chenal)

 

21 juillet 1875 – Décès de Catherine LEDENT mère d’Amédée CHENAL 21 juillet 2012

Filed under: Histoire locale — cgma @ 02:00
Tags: ,

1875 – Décès de Catherine LEDENT mère d’Amédée CHENAL

Comme en atteste l’acte de mariage d’Amédée Chenal, futur Maire de Maisons-Alfort:

Acte n°35  16 octobre 1877 – Maisons-Alfort

Acte de Mariage – Chenal François Amédée – Pougniet Berthe

L’an mil huit cent soixante dix sept le seize octobre à onze heures du matin devant nous Guénot Jean adjoint au maire de la commune de Maisons-Alfort, y remplissant par délégation les fonctions d’officier public de l’état civil sont comparus à la mairie, François Amédée Chenal entrepreneur de menuiserie demeurant grande rue d’alfort n°40, avec son père en cette commune où il né le deux septembre mil huit cent cinquante deux, fils majeur de Joseph Chenal  propriétaire ici présent et consentant et de Catherine Ledent son épouse décédée à Maisons-Alfort le vingt et un juillet mil huit cent soixante quinze : Et Berthe Pougniet sans profession demeurant aussi en cette commune grande rue d’alfort

Source  Archives Municipales de Maisons-Alfort

 

20 juillet 1969 – Créteil (94) 20 juillet 2012

Filed under: Ephéméride,Val-de-Marne — cgma @ 02:00
Tags: ,

20 juillet 1969 : Créteil est ville étape du Tour de France pour la première fois.

 

19 juillet 1903 – Tour de France 19 juillet 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 17:00
Tags:

1903 – Tour de France

Premier tour de France cycliste, départ le 19 juillet 1903.

 

19 juillet 1838 – DULONG – Académie des Sciences

1838 – DULONG – Académie des Sciences

Dulong (Pierre-Louis) 12 février 1785 – 19 juillet 1838. Médecin, Professeur à la Faculté des Sciences et à l’École d’Alfort. Professeur et Directeur des Etudes à l’Ecole Polytechnique. Chimiste et physicien.Élu Membre de l’Académie des sciences le 27 janvier 1823 (section de physique générale). Président de l’Académie des sciences en 1828. Secrétaire perpétuel pour les sciences physiques le 9 juillet 1832 ; donne sa démission de secrétaire perpétuel le 15 juillet 1833, et reprend sa place dans la section de physique générale. Membre de l’Académie nationale de médecine.
Voir aussi : Les Membres de l’Académie des sciences depuis sa création (en 1666)

Dulong, Pierre Louis (1785-1838), chimiste et physicien français

 

 

18 juillet 1920 – Monuments aux morts (1914-1918) 18 juillet 2012

Filed under: Histoire locale — cgma @ 07:00
Tags:

18 juillet 1920 – Monuments aux morts (1914-1918)

Le Monument aux Morts de Maisons-Alfort, est inauguré le 18 juillet 1920.

CE monument est situé dans la cour de l’Hôtel de ville, 11_, avenue du Général de Gaulle.

696 noms ainsi que les initiales des prénoms sont gravés.

Le CGMA a retrouvé certains prénoms, si vous pouvez nous aider, nous vous remercions par avance.

Nous n’avons pas de confirmation sur les prénoms (Fond jaune)

Abraham Ernest Émile
Achard Maurice Eugène Ernest
Adam Gaston
Adam Paul
Albert Henri
Alexandre J
Allain Émile Léon
Amaury J
Amis Maurice
André Henri
André Louis Maurice
Arnaud Edmond
Arrault Marie Louis
Aubail L
Aubry-Lachainaye Adrien
Auger Auguste Jean
Auton Henri Louis
Auton Léon Arthur Germer
Ayard Victor Georges
Baccala René Alphonse
Bain Léon
Balabaud René Noël
Ballade Charles Édouard
Balland Francisque
Ballot L
Barbier E
Barbot Albert
Bardoux Émile
Bardury Henri Eugène Robert
Barilleau Henri Léon Gaston
Barlier Émilien Ernest
Barrès François Félix
Bastien Charles Auguste
Baucal Pierre
Baud’huin F
Baudry Clément André
Baudry Jean Eugène
Bayot François Pierre Louis
Bazin Charles Victor
Behuet Ferdinand Eugène
Belin Exupère Eugène
Benay A
Benicourt L
Benoit Olivier Maurice
Bergeot Henri Léonidas
Bernadat Pierre
Bernadou B
Bernard André Jean Édouard
Bernard François
Bernet Louis
Bernhard Henri Joseph
Bertaud M
Berthé Richard Émile Julien
Berthe G
Berthelot Georges Alphonse
Berthout Maurice Gabriel Alcindor
Bertin A
Bertrand Cyprien Louis
Bertrand Henri Marcel
Besançon-Matille Lazare Félix Ernest
Bezançon Narcisse Henri
Bichaud François
Bidault Paul Eugène
Biehly G
Bierce R
Bigot François
Bigouret Jean
Bildstein Georges Victor
Bily Jean Marie
Blanc A
Blanchard Ernest Paul
Blandet Félix Eugène
Blandin Jean Albert
Bligny Auguste
Blin Léon
Blinet Jean Martin
Blisson Raoul Léon Victor
Blum F
Boëhm Henri Joseph
Boëhm René Adolphe Victor
Bofferding Henri Alfred
Bogaert Georges
Boissard René Eugène
Boissolle C
Boisson Olivier Maurice
Boizot Paul Étienne
Bonifait C
Bonnefoy G
Bonnefoy Paul
Bonnereau Henri
Bonnet A
Bonnet Hubert
Bonnet Maurice Pierre Henri
Bonneterre A
Bonzon Henri
Borel Georges Louis Auguste
Borgard Alexandre
Boucher Eugène Hyacinthe
Boucher Jean Baptiste
Bouchery Jules César
Bouclet Fernand Théophile
Boudoux Auguste Émile
Boulé Gaston Pierre Maurice
Boulitreau Paul
Boulland Émile Clément
Boullanger Louis Henri
Boulleray Félix Henri
Bourbon Louis Jean
Bourdon Raymond Almire
Bourguigne René
Bourliaud Alfred Joseph
Bousquet Gaston
Boussard F
Boutin Maurice Georges
Bouttet Marcel
Bouvard Louis
Bouyer Pierre Marcel
Bouyssou Henri
Boyer Charles Joseph Michel
Boyer Julien André
Braendli Hans
Bréau Guy Louis Emmanuel Jean
Brisset Arthur Louis
Brisset Georges Odile
Brochier Auguste Jean Marie
Brugières Charles Auguste Augustin
Bruneau Louis Alexandre Auguste
Bruneel Eugène Arthur
Brunel Camille Léon
Brunet F
Bruyère Maurice Jules
Buguet Georges Henri
Bullot René Maurice Étienne
Burniaux Paul Victor
Bussière Léonard
Buteau Jean
Caien René Valentin
Cailleux Edmond Louis Amédée
Cailleux Marcel Théodore
Caillot E
Campergue Hippolyte ????
Camus Marcel Lucien Albert
Camusat Louis
Canart P
Capin Paul Marie Émile
Carmoin Auguste
Caron Georges
Cary L
Cattand Gabriel Marie
Chadourne Jean Ferdinand Pierre
Chagniat Charles Alphonse
Chalimbaud Eugène Célestin
Chalumeau Eugène Edmond
Chambard Charles Auguste Joseph
Chamereau Robert ???
Chamorro Salvador de Jésus
Chantry François Edmond Louis
Chapdeville Georges Auguste
Charmoy Maurice René
Charneau P
Charraud Alfred Adolphe
Charrier Gustave Georges
Chassagne Fernand Louis
Chassancet Charles
Châtain Jean Rambert
Chaudé Hector
Chauffeté Albert
Chauffeté Henri Fernand
Chaussée Marcel
Chautemps Albert
Chauveau Léon François
Cheminant Maurice Georges
Chertemps Abel Ernest
Chopin Marcel
Claveau Guy Marie Joseph
Claverie Marcel
Clavière Fortuné
Clavière Charles Louis
Clousier André Louis
Cluzeau Simon
Collet Jules Aimé
Collumeau G
Colrat E
Colson Marcel Louis
Comble Abraham Isaac Jacob
Comte P
Consille A
Corbel François
Corbet Séraphin Georges
Corroy Joseph
Cosne Ernest Georges
Cossevin André
Cotard Louis
Coulaud Henri
Courmont Carlos Henri
Cournol Charles Antonin
Courtin Léon Joseph Gustave
Courtois Victor Léon
Couton Félix Marcel
Crémond Roger Louis
Crénan Joseph Marie
Crétenet Marcel Lucien
Cros Jean Casimir
Croutte Victor Ernest Eugène
Cuénin Robert Marcel
Cullière Charles Émile
Cuny Charles Eugène
D… Pierre
Dabout Alexandre Émile Eugène
Dameron Henri
Danet Jean Baptiste Marie Mathurin
Dangis Julien
Daniel Joseph Marie
Dargent Maxime
Dasnières Jean ???
David Louis
David Louis Émile
Dayves Henri
De Montréal Gaston
De Saint-Jean François
Debouzy Jules Oscar
Dechez Antoine Paul
Defait Marcel
Delafosse Théodore Auguste
Delagneau Paul Eugène
Delamotte Henri Pierre
Delas Maximilien
Delion Lucien Hippolyte
Delom Antoine Guillaume Louis
Delorme Jean Lucien
Demarest Henri
Demarest L
Demellier C
Denis Louis Constant
Dennery André
Deplanque Auguste Alexandre
Dérignon Lucien Prosper
Desagnat Benjamin François
Desgranges Lucien Eugène
Deslot Louis
Desorbaix Georges Valentin ???
Devaux Louis Victor
Deveaux R
Dié Georges Lucien
Dizien Maurice Eugène
Doneux Charles
Dousseau E
Drouard Eugène
Dubeau Paul François
Dubost Adolphe
Duchène Jean Hippolyte Arthur
Duclou Charles Auguste
Ducourtioux Jean Joseph
Dudouit Fernand Louis François
Dufouilloux A
Dufour Hyacinthe Désiré Aimé
Dufus Charles Albert
Duguet Lucien Auguste Marie
Dumont H
Dunand Édouard Edmond Christin
Dunand Joseph Auguste
Dureuil Charles Marcel
Durieux Henri Hippolyte Joseph
Duroyaume Alfred
Dutertre François
Dutertre L
Duwime Achille Charles Gustave
Eckart Jules Alfred
Egault V
Eischen François
Eloird Eugène René
Eloird Henri Fernand
Esculier Antoine
Esnault Raoul Gustave
Etourneau Marcel Octave
Evette C
Faber Marcel Émile
Faivre Victor Émile
Falgayrac J
Fauguoin G
Fauveau Alfred
Felut Georges Lucien
Fensche Gustave
Fillet Jules Émile
Fillon Henri Maurice
Flahaux Richard Fortuné
Flament André Maurice
Fléchier Antonin Claude Marcel
Fleuret Gaston Aristide
Fleuret Louis Léon Adrien
Fleury René Gérard
Floquet Edmond Alexandre
Flouréous Victor Auguste
Foëzon Armand Alphonse
Forin Marcel Félix
Fourcade de Bertrand Paul Joseph
Foure P
Fournier Alphonse Paul
Fournier Émile Paul Eugène
Fournier Maurice Henri
Franet Joseph
Fremineur A
Frésiers Henri Paul Charles
Fromentin Gustave Ange Marie
Fromont Gaston
Gabereau Léon
Gaffé René Marcel Clovis
Gaillat Jean
Garcin Joseph Cyrille
Garcin Roger Pierre
Garidel Eugène
Garnier Maxime
Gaudey Eugène
Gauthé Paul
Gauthier A
Gauthier Ferdinand
Gavard Léon
Gayraud Armand ???
Gélissen Eugène Pierre
Génisson Jules Alfred Alexandre
Genou Henri Auguste
Geoffroy E
Geoffroy Henri Auguste
Georgenthum Pierre Émile
Gérasse Louis
Germanangue Charles Hippolyte
Gervais Maurice Noël Louis
Gibard Marien
Gibault Charles
Gibault F
Gibeaut Ernest
Gilbert Émile Henri
Gillot Georges
Girard Claude Valentin
Girard Philippe
Giraud Paul Pierre
Girodit Marius Hippolyte
Girodot Marcel Étienne
Girouy Hector Paul Albert
Gobin A
Gond Michel Paul
Gorge Jean Auguste
Gorge Jean Baptiste
Gourlet M
Gouverneur Léon Gaston (G)
Grampeix C
Grandvillain Eugène Paul Isidore
Granger Henri Édouard
Grasse Eugène Marie
Grasse Louis
Grevat F
Grimault Auguste
Grisez Charles
Grosjean Alphonse
Grousselas René Jean Ernest
Grousselas Victor Louis Georges
Guarino Louis
Guiffard Maxime Joseph
Guillemain Fernand François
Guillemier Louis Eugène
Guillou Pierre Jean
Guipon A.
Guttin A
Guttin Jules
Guttin Marcel Auguste
Guyon C
Guyou Marcel Robert
Hamlet Auguste Louis Adrien
Harris Fernand Joseph Adolphe
Heirwegh René Jacques François
Héraud C
Hergault Paul Alcide
Herpe Henri Marie
Hoffmann Lucien
Hogrel J
Horus André Charles
Houchot René
Houchot Victor
Huchard René Eugène
Huet Clément Émile
Jacquard E.
Jacquet C
Jacquin Louis Alexandre
Jallon Étienne Jean
Jarry Paul
Jaugeas Victor
Jaurand Victor Henri Jean Baptiste
Jeuilly Abel Jules
Jolivet R
Jolly Henri André
Jolly Jean Charles Auguste
Jolly Lucien Henri
Jouanneau Auguste Louis
Jourdat Fernand
Juif Alfred
Jumeaux Camille
Jumeaux Marcel
Klein Edmond
Konter Louis Lucien
Kubler Armand Charles
Labbé E
Laboeuf Jean Baptiste
Labussière M
Lacan Francisque Marcel
Lacaze Félix Jean Charles
Lafont Paul
Laforest Alphonse Lucien
Laforgue Georges Clément
Laget Fernand
Laget Maurice
Lagneau Jean Marie
Lagoutte Louis Armand
Lagrue Émile Georges
Lallemand Louis Henri
Lalouette P
Lambert Henri
Lamoine Auguste
Lanber Ernest Lucien
Landard Gilbert Émile
Landré Raymond Jean
Langin Émile Yram
Lanquy Antoine Lucien
Lapointe Paul Maurice Louis
Laporte F
Laporte M
Larcher Léon Joseph
Lasnier Lucien François
Lauressergues Antoine
Laÿlle Édouard
Le Mercier Joseph Marie
Le Moual P
Le Renard Henri Georges
Lebeau Georges André
Lebeau Socrate René Georges
Leblanc Jules Auguste
Lebois François
Leborne Victor Ferdinand
Lechat Eugène Lucien
Lecoeur J
Lecoq Léon Pierre
Lefèvre E
Lefrère Louis Adolphe
Legou Albert
Legrand Albert Auguste
Leguay Clément Louis
Lelièvre Fernand
Lemaire E
Lemaistre André Louis
Lemoine Eugène Maurice
Lemoine Georges Paul Léon
Lenaers P
Lenfant Émile
Lepagnez René
Leprovost Gustave Louis
Leprovost Louis Gustave
Leroux Charles
Leroy A
Lestrade Auguste
Leton Jules Armand
Lévy Edmond
Loret René Lucien
Lormier François Louis
Lory Victor
Louvard Victor Aimé
Lozac’h Louis
Madelénat Étienne Pierre
Madelénat Léon Joseph
Mader Jean Adrien Benjamin
Magdelénat J
Magdelénat P
Magnier Léandre Émile Eugène
Magniny Marcel Henri
Magniny Paul Auguste
Maison François
Malcoiffe Lazare
Mallégo René Louis Alfred
Manceau Jean
Mandoul Julien Auguste Jean
Manier Alfred
Manin L
Marande Pierre
Marault Marcel
Marcenac Henri
Marchal R
Marchand Henri René
Marchand Paul Célestin
Marchandon Louis André
Marconet Émile Antoine
Marin Lucien
Marsaudon Lucien
Marsillac Geraud
Martin Auguste Albert
Martin Gaston Georges
Martin Robert Désiré Achille
Mary Julien Amédée
Massart Paul Victor
Massin P
Mazeng Édouard Antoine
Médernach Georges
Meilhoc A
Migeot Pierre Jules Gustave
Milon Hector
Mineur Antoine Adolphe Edgard
Mirand V
Moesis E
Moisson Alphonse Félix
Moisson Charles Clément
Mondémé François
Mondot Frédéric Louis
Morand Anatole
Morizot E
Morlé Camille François
Morlet F
Mottereau Henri Adolphe Julien
Moulinot Gustave Sylvain
Moussot Louis
Navas M
Névraumont André Joseph Marcel
Noël Barthélémy Auguste
Noël F
Noël Jean Marie
Noël Pierre
Normand Henri
Nottret René Jules
Oberlin François
Ogburn Alfred Félix Jules
Orio Louis Honoré
Orléac Bernard
Oudard Albert
Paccaud Jacques
Pagis Louis
Panne Maxime
Paré Henri Louis
Parent Henri Joseph
Paris Edmond Louis
Paturel Francis Clément Alexis Guislain
Péchin Auguste Jean
Péchin Pierre Frédéric
Peigne Achille
Pellegrin Auguste François Achille
Percenaire Georges Achille
Pére André
Pére Auguste
Père J
Peret Jules Léonce
Perges André Georges Eugène
Périn Maximilien
Perini Christophe Paul
Peron G
Perreau Joseph
Perrot Charles Joseph
Petiot Edmé Augustane
Petit Alfred
Petitclerc Eugène Léon
Petitcolin Maurice Adrien
Petitjean Auguste Clément
Peubrier Martial René
Peutillot L
Pichard Fernand
Picot R
Picq Paul Félix Valentin
Pinardon Paul
Pinglin Louis
Pinquier Pierre Émile
Planchais J
Plisson L
Poirrier Maurice
Pollet A
Pommeret Octave Armand
Pommier Henri
Porcheret Jean Baptiste François Henri
Porcherot Henri Auguste René
Porion Émile Louis
Pornot Georges Louis
Poulain Georges Émile
Poulin Marcel Gabriel
Pourreau Louis Adrien
Prat Joseph Victor
Prévost Georges
Prévost Marcel
Prieur Louis
Prudhomme Victor Adrien
Pucel Edgar Maurice
Quéméré Henri Yves
Quentin Étienne Marie
Raimbault Louis Georges
Rapoutet Pierre André
Rasse Fernand Gaston
Rasse Lucien Henri
Râteau Jean Maréchal
Ratoret Gabriel Maurice ( C)
Rattier Arsène Auguste
Rayrole Émile Albert
Rège André Émile Eugène
Remacle J
Remoissenet Alfred
Rémy Léon Marius
Renaud René Marcel
René Eugène Louis André
Renier Victor Paul
Revel Albert François
Riant Noël Alphonse
Richard Eugène Marie Anne
Richard Léandre
Richard Rémond Paul
Richefou Maurice Pierre Alfred
Rieu Louis François
Rivière D’Aulnay Jules Léopold
Rivollin G
Roberti Charles Victor
Robion Victor François
Roger Henri Clément
Roiron Hippolyte
Rollé Marius Léon Auguste
Rondet André Georges
Rose E
Rousseau Charles
Rousseau Louis Jean Baptiste
Rousseau René Jules
Roux Jules Alexandre ou Alphonse
Rozier Marie Louis
Ruchier Henri Georges Louis
Rudeaux H
Ruhlmann Charles Marie
Rullang Georges
Rungé J
Sachoux Eugène Adrien
Saintemarie Pierre Louis
Salendres Auguste Octave
Salmon Eugène Charles
Sardin Louis Jacques Émile
Saule Étienne
Saurel Louis
Sautreau Charles
Sauzet M
Sazy H
Schareg Gustave André
Schareg Henri Louis
Schareg Jean Rodolphe
Scherr François Joseph
Schoeffer Émile
Schoenmuller André
Schöettel Charles Martin
Scholtz G
Schonen A
Schwein André Auguste
Ségais Arthur René
Seguelas Antoine dit Joseph
Seguy Marcel
Seigner Gaston
Sercy A
Seriot Eugène François
Sicard Alfred Léon
Simmer René
Siruguet Georges Gustave
Souparis Paul Marcelin
Spert A
Spiés Gabriel Paul
Suchon Alexandre Eugène
Talon Clément François
Talon François Toussaint Étienne
Tasso Louis Alexandre
Taupin Auguste
Taupin Léon Édouard
Téhet Henry Auguste Emmanuel Marie
Télinge Jean
Terrage Maurice Adolphe Eugène
Theuret H
Thiry Albert Adolphe
Thomas Achille François
Thomas Charles
Thomas Jean
Thullard P
Tissier Gabriel Louis
Total R
Trameau Henri
Treffé Eugène Gustave
Treillard Joseph Léon
Trignac Maurice Auguste
Trotzier Charles
Turlier Lucien
Vachet Émile Léon Lucien
Vallot Jean Eugène
Vast Eugène
Vaudreuil René
Veillard Fernand Henri
Ver Antoine Eugène
Vergne Michel Louis
Véron Eugène Auguste
Véron Georges
Verpillot Fernand Léon
Viaud Félix
Victor J
Vieugué J
Vildé Aristide
Wantiez Émile Annibal
 

 
%d blogueurs aiment cette page :