Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Le musée frappe les trois coups 31 octobre 2012

Exposition au Musée de Maisons-Alfort

 « Le musée frappe les trois coups« 

Exposition temporaire dans la salle Michel Lambert de mai à décembre 2012.

 

samedi 17 novembre 2012 : Café psycho 30 octobre 2012

Filed under: Maisons-Alfort,Médiathèque — cgma @ 02:00
Tags:

Médiathèque André Malraux – 4, rue Albert Camus 94700 Maisons-Alfort

 

29 octobre 1952 – Créteil 1950-1959 29 octobre 2012

Filed under: Ephéméride,Val-de-Marne — cgma @ 08:00
Tags: ,

1952

Construction de la résidence des Mèches à l’emplacement de l’enclos de la Grande Ferme.

19 février 1952
• Le conseil municipal décide de donner à la route d’Alfort (route nationale 19) et sur toute la totalité de son parcours le nom d’« avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny ».
(Délibération du Conseil municipal n°969 ; D1/30).
• Le conseil municipal émet le vœu que le terminus de la ligne de bus 24 (Saint-Lazare-Maisons-Alfort) soit reporté à Créteil.
(Délibération du Conseil municipal n°969 ; D1/30).
• Le conseil municipal adopte le programme établi par M. Louis-Marie CHARPENTIER en vue de la réalisation d’un groupe scolaire au château des Buttes.
(Délibération du Conseil municipal n°992 ; D1/30).

27 avril 1952
Le conseil municipal décide, de ne plus débaptiser de voies communales mais de profiter de la création de voies nouvelles pour leur donner, dans l’ordre suivant, les dénominations : Henri BARBUSSE, Berthe VELUD (rue ou square), Henri CARDINAUD, Henri MARTRET.
(Délibération du Conseil municipal n°995 ; D1/30).

8 mai 1952
Inauguration de l’avenue du général de LATTRE de TASSIGNY.
(AM délibération du conseil municipal D1/30).

14 juillet 1952
L’Union Sportive de Créteil organise, à l’occasion de la fête communale, un grand prix cycliste du Conseil municipal.

29 octobre 1952
Les administrés peuvent désormais bénéficier de consultations juridiques gratuites 3 fois par mois.

*

http://www.ville-creteil.fr/cv/cv-dc-chronogene-1950-1959.htm

*

 

29 octobre 1870 – Achat de canons

Filed under: Ephéméride,Histoire locale — cgma @ 02:00
Tags:

Conseil Municipal de Maisons-Alfort

29 octobre 1870.- Dix conseillers présents.

Vote de 800 francs, pour contribuer à l’achat de canons.

 

28 octobre 1941 – Roger FRANCOIS 28 octobre 2012

1941 – Roger FRANÇOIS

Le Maisonnais Roger Eugène Pierre François fut fusillé en 1942, une rue porte son nom.

De 1935 à 1941 la gérance des Bains douches  3, place Delalain est assurée par Roger François.

Le 28 octobre 1941 Roger François est fusillé à Suresnes par les Allemands

Motif : Propos tenus contre l’occupant et détention d’armes.

Le 19 novembre 1944 le nom de Roger François est donné à l’ancienne rue de Bretagne.

L’acte de décès de Roger François est disponible à l’état civil de la ville de Suresnes

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

****

Mémoire des Homme – Seconde guerre mondiale

La première base de données présente le fichier d’état civil militaire de la Seconde Guerre mondiale rassemblant l’ensemble des quelques 200 000 militaires morts durant les opérations qui se sont déroulées entre 1939 et 1945.
La seconde base recense les 1 010 personnes fusillées au Mont-Valérien dont les noms sont inscrits sur le monument commémoratif édifié à Suresnes.

Fusillés du Mont-Valérien

Roger FRANÇOIS

 

 

28 octobre 1951 – Créteil, Groupe de l’Abbaye

Filed under: Ephéméride,Val-de-Marne — cgma @ 02:00
Tags: ,

1951 – Créteil, l’Abbaye

Le 28 octobre 1951, sur l’initiative du Docteur Casalis alors maire de Créteil, est inaugurée une plaque commémorative au 37 de la rue du Moulin sur l’emplacement de l’Abbaye, en souvenir du groupe fraternel d’artistes artisans.

 

27 octobre 1946 – Henri VINCENOT 27 octobre 2012

1946 – Henri VINCENOT

 

Des maisonnais se souviennent d’Henri VINCENOT !… Le 27 octobre 1946, on le remarque au cours d’une séance récréative du groupe artistique des « Cheminots Catholiques de Maisons-Alfort», dans le rôle de MURDSTONE, beau-père de David dans « DAVID COPPERFIELD », pièce de Max MAUREY d’après le roman de Charles DICKENS.En effet, il demeure dans notre ville de 1940 à 1950 environ et prête volontiers son concours à cette troupe théâtrale composée d’amateurs. Henri VINCENOT (1912-1985) devient cheminot en 1935. Il collabore en tant que rédacteur à « La Vie du Rail » pendant plus de vingt ans. « La Princesse du Rail » feuilleton télévisé très apprécié est l’adaptation d’une de ses œuvres. Il est connu également par ses romans sur la Bourgogne.D’après Marcelle Aubert

 

 
%d blogueurs aiment cette page :