Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

10 mars 2012 (22) : la rue Victor BASCH 23 avril 2012

La promenade se termine par la rue VICTOR BASCH

Vue depuis l'avenue GAMBETTA vers la rue de la RÉPUBLIQUE

*

Le circuit et le quartier

*

La rue VICTOR BASCH

Date 1944.11.19
Début 1908
Nom Victor Basch
Type rue
Prénom Victor
Nom Basch
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1908
Dénomination Délibération du 19.11.1944
S’appelait Rue Nouvelle
Situation 1944 : va de l’avenue de la République à l’avenue Gambetta
2010 (plan) : va de l’avenue de la République à l’avenue Gambetta
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1931 : pose des égouts
page 458
Célébrité ou histoire Victor Basch né à Budapest (Hongrie) en 1896, président de la Ligue des Droits de l’homme et résistant fut assassiné avec sa femme, par la milice, en 1944, près de Lyon
Égouts 1931
Résistant Résistant
Fusillé / mort Assassiné
Célébrité /
Personnalité
Victor Basch

 A l’année prochaine

 

10 mars 2012 (21) : l’allée de Cocagne 22 avril 2012

La promenade nocturne est terminée, pourtant sur notre chemin nous ne sommes pas passé dans deux voies.

Aujourd’hui étudions l’allée de COCAGNE qui joint l’avenue GAMBETTA et la rue Roger FRANÇOIS.

*

*

Vue sur la rue Roger FRANÇOIS

*

L’allée de COCAGNE

107
Début 1920
Nom Cocagne
Type allée de
Quartier Charentonneau
Apparition Vers 1920
Situation 1934 (plan) : va de l’avenue Gambetta à la rue de Joinville
1945 : va de l’avenue Gambetta à la rue Roger François
2010 (plan) : va de l’avenue Gambetta à la rue Roger François
Existe en 2012 Existe en 2012
page 130

*

 

10 mars 2012 (20) : retour avenue Gambetta 20 avril 2012

Pour les maîtres qui savent lire

Prenons le chemin

Un coup d’œil sur la gauche

Non, direction le parking

Vue sur le parking

Cliquez sur le pla pour revoir la visite

Cliquez sur ce plan pour revoir la visite

Nous arrivons sur le parking à l’angle de l’avenue GAMBETTA et de la rue de VINCENNES où M. DESJARDIN nous attend avec une ruche. Eh oui, de l’apiculture à Maisons-Alfort loin des pesticides des campagnes. Les abeilles prolifèrent et donnent un miel de très bonne qualité.

Une animation orchestrée par l’OMC est proposée aux nombreux enfants présents  qui pour une fois se coucheront plus tard. La fête terminée sous l’autoroute nous nous rendons au 122, rue Roger FRANÇOIS à l’Espace Loisir Charentonneau où quelques plats nous attendent.

Nous descendons la rue de VINCENNES, jusqu’à la rue BLANCHET, puis remontons rue RENARD pour tourner rue Roger FRANÇOIS.

A suivre

 

10 mars 2012 (19) : La rue sans nom ? 19 avril 2012

*

*

Nous avons quittés la rue de la CONCORDE pour rejoindre l’avenue GAMBETTA. Nous avons pris un chemin puis une rue qui rejoint des deux rues de GRAVELLE et de JOINVILLE.

Quel est le nom de cette rue ?

*

Le premier chemin qui part de la rue de la CONCORDE

La rue de GRAVELLE

 

La rue sans nom ?

La rue de JOINVILLE

Prenons le deuxième chemin

*

A suivre

*

 

10 mars 2012 (18) : rue de Joinville 18 avril 2012

Continuons notre promenade dans les rues de Charentonneau,

après la rue de la CONCORDE et de GRAVELLE voici la rue de JOINVILLE

L’histoire de la rue de Joinville

Date 1975.12.04
Début 1896
Nom Joinville
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
S’appelait Rue de l’Ecluse
S’appellera A partir de 1979, rue Roger François ( à l’ouest de l’autoroute)
Situation 1903 : va de l’avenue de Saint-Maurice à la rue du Buisson Joyeux
1934 (plan) : va de l’avenue de Saint-Maurice à la rue Michelet
1979 : va de la rue Michelet et finit en impasse
2010 (plan) : va de la rue Michelet et finit en impasse
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 25.02.1923 : voirie urbaine
1931 : pose des égouts
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse suite à la construction de l’autoroute A86
page 242
 

10 mars 2012 (17) : rue de Gravelle et de Joinville 12 avril 2012

*

poursuivons notre balade en quittant la rue de la CONCORDE et la rue de la FÉDÉRATION pour prendre le petit chemin qui conduit à la rue de GRAVELLE.

*

L’histoire de la rue de Gravelle

*

Date 1908.07.24
Début 1896
Nom Gravelle
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
S’appelera Rue de Normandie en partie à partir de 1979, à l’ouest de l’autoroute
Situation 1903 : va de la rue du Buisson Joyeux à l’avenue Saint-Maurice
1928 : va de la rue Condorcet à l’avenue Saint-Maurice
1934 (plan) : va de la rue Michelet à l’avenue Saint-Maurice
1957 : va de la rue Condorcet à l’avenue Georges Clémenceau
1979 : va de la rue Michelet et finit en impasse
2010 (plan) : va de la rue Michelet et finit en impasse
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibérations du 24.07.1908 et 25.02.1923 : voirie urbaine
1931 : pose des égouts
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse suite construction autoroute

*

Les articles “Balade et Lampions 2012″

 

10 mars 2012 (16) : rue de la Fédération 11 avril 2012

Après l’avenue GAMBETTA et les rues Roger FRANÇOIS, BLANCHET, de NORMANDIE, de la CONCORDE poursuivons notre balade jusqu’à la rue de La FÉDÉRATION.

direction rue de La Fédération

sous l'autoroute

après le pont, à droite le petit chemin qui mène à l'avenue GAMBETTA

Angle des rues de la Concorde et de la Fédération

*

L’histoire de la rue de la Fédération

Date 1909.07.23
Début 1896
Nom Fédération
Type rue de la
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Dénomination Délibération du 23.07.1909
S’appelait Rue du tsar Nicolas II
Situation 1910 : va de la rue de la Concorde au quai de halage
1934 (plan) : va de la rue de la Concorde à l’avenue Joffre
2012 (plan) : va de la rue de la Concorde à l’avenue Joffre
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1930 : pose des égouts
page 171
Célébrité ou histoire Fête célébrée le 14 juillet à l’occasion du 1er anniversaire de la Prise de la Bastille.
Égouts 1930

*

Les articles “Balade et Lampions 2012″

 

10 mars 2012 (15) : rue de Vincennes 10 avril 2012

Le square et la rue de Vincennes

La rue de Vincennes

Dans le square

*

L’histoire de la rue de Vincennes

*

Date 1908.07.24
Début 1900
Nom Vincennes
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1900
Situation 1903 : va du chemin de Saint Maur à la rue du Partage
1934 (plan) : va de la rue Saint Maur à la rue de la Concorde
1957 : va de la rue Marc Sangnier à la rue de la Concorde
2010 (plan) : va de la rue Marc Sangnier à la rue de la Concorde
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1906 : voie publique
Délibération du 24.07.1908 : voirie urbaine entre la rue des Sapins et la rue du Partage
1929-1930 : pose des égouts
page 465
Égouts*

*

1929-1930**

Cliquez sur le plan pour voir toute la ballade

 

Promenade et détente 9 avril 2012

*

Tout d’abord profitez de Pâques pour refaire virtuellement la visite de Charentonneau du 10 mars 2012 dans le cadre de l’exposition de photographie « Petite vitesse, grande lenteur » et du défilé aux lampions.

14 étapes déjà sur ce blog, d’autres suivront à partir du mardi 10 avril.

Cliquez sur l’image « Départ et arrivée au NECC » pour effectuer la visite Virtuelle.

Départ et arrivée au NECC

*

Et maintenant allez sur la page Détente, Joconde vous y attend

Cliquez sur moi

*

 

10 mars 2012 (14) : Angle des rues de la Concorde et de Vincennes 5 avril 2012

18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Après l’avenue GAMBETTA et les rues Roger FRANÇOIS, BLANCHET, NORMANDIECONCORDE faisons une petite halte historique avec Mme Aubert à l’angle des rues de la CONCORDE et de VINCENNES.

*

La nuit tombe

Le défilé aux lampions peut commencer

*

Cliquez sur l'itinéraire pour voir tous les articles

*

Prochainement la rue de VINCENNES

*


 

10 mars 2012 (13) : la rue de la Concorde, l’histoire 4 avril 2012

18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Après l’histoire de l’avenue GAMBETTA et des rues Roger FRANÇOIS, BLANCHET, NORMANDIE découvrons l’histoire de la rue de la CONCORDE

*

La rue de la Concorde

*

Date 1909.07.23
Début 1896
Nom Concorde
Type rue de la
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 23.07.1909
S’appelait Rue du Partage
Situation 1910 : va de l’avenue Saint-Maurice à la rue du Buisson Joyeux
1934 (plan) : va de l’avenue Saint-Maurice à l’avenue Joffre
1957 : va de l’avenue Georges Clémenceau à l’avenue Joffre
2010 (plan) : va de l’avenue Georges Clémenceau à l’avenue Joffre
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1931 : pose des égouts
page 134
Célébrité ou histoire Vient de Concordat : convention passée entre l’Église et l’État
*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

 

 

10 mars 2012 (12) : la rue de la Concorde 3 avril 2012

18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Après la rue Roger FRANÇOIS, la rue BLANCHET, la rue de NORMANDIEnous arrivons à la fin de la rue RENARD.

A l’angle de la rue de la CONCORDE et de la rue RENARD  le docteur des orchidées nous attend.

Faisons quelques pas vers l’avenue Georges Clemenceau

*

Une porte en fer forgé, rue de la Concorde

*

L’avenue Georges Clémenceau

Date 1960.12.16
Début 1896
Nom Georges Clémenceau
Type avenue
Prénom Georges
Nom Clémenceau
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 20.08.1948
S’appelait Avenue Saint-Maurice
Situation 1957 : va de la rue Marc Sangnier à l’avenue Joffre
2010 (plan) : va de la rue Marc Sangnier à l’avenue Joffre
Existe 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 16.12.1960 : voirie communale
1924 – 1929 – 1931 : pose des égouts
page 203
Célébrité ou histoire Georges Benjamin Clémenceau, homme politique et journaliste né à Mouilleron-en-Pareds (85) en 1841 et décédé à Paris en 1929. Président du Conseil (1906-1909,1917-1920)
Égouts 1924 à 1931
Homme
Politique
Georges Clémenceau
Journaliste Georges Clémenceau
**

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

 


 

10 mars 2012 (11) : les rues de Charentonneau en 1904 31 mars 2012

Pour compléter notre visite

Au XXIe siècle Maisons-Alfort est divisée en sept quartiers mais à la Belle époque, Maisons-Alfort était divisée en trois sections :

1 – Maisons-Alfort

2 – Alfort

3 – Charentonneau

*

SECTION DE CHARENTONNEAU 

Commençant  Finissant
Alliance de Cherbourg avenue de Saint-Maurice
Amiral-Avellan du Buisson-Joyeux avenue de Saint-Maurice
Amiral-Gervais des Dix-Arpents avenue de Saint-Maurice
Anjou route de Créteil de la Ferme
Belle-Image Gambetta de Champagne
Blanchet Renard  avenue de Vincennes
Bordeaux (de) des Sapins
Brest (de) chemin de Saint-Maur avenue de Saint-Maurice
Bretagne (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Buisson-Joyeux (du) chemin de Halage des Dix-Arpents
Cécile de Créteil avenue de Saint-Maurice
Cèdre (du) avenue de Saint-Maurice de Vincennes
Champ-Corbilly (de) de Créteil avenue de la République
Champagne (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Chênes (des) avenue de Saint-Maurice de Vincennes
Cherbourg (de) chemin de Halage des Dix-Arpents
Chevreul (de) de la Ferme avenue de Saint-Maurice
Cormoran (du) avenue Gambetta Champagne
Cronstadt (de) chemin de Halage de l’Alliance
Dix-Arpents (des) de Cherbourg du Buisson-Joyeux
Ferme (de la) de Créteil de Champagne
Fernet de Créteil avenue Gambetta
Flandre (de) du Moulin d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Gambetta (avenue) du Moulin d’Enfer avenue de la République
Gravelle (de) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Grenoble (de) du Champ-Corbilly Cécile
Halage (chemin de) des Deux-Moulins territoire de Créteil
Joinville (de) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Lille (de) chemin de Saint-Maur avenue de la République
Lyon (de) des Sapins avenue Gambetta
Marseille (de) des Sapins avenue Gambetta
Moscou (de) chemin de Halage de l’Alliance
Normandie (de) du Moulin-d’Enfer avenue de Saint-Maurice
Nouvelle avenue de la République avenue Gambetta
Ormes (des) de Vincennes du Buisson-Joyeux
Paris (de) chemin de Halage de l’Alliance
Partage (du) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Paul–Saunière de Tours de Vincennes
Président Félix-Faure chemin de Halage avenue du Partage
Raspail de Créteil avenue de Saint-Maurice
Renard avenue Gambetta du Partage
République (avenue de la) de Créteil à la Marne
Rouen (de) chemin de Saint-Maur avenue de la République
Saint-Maur (chemin de) de Créteil à Créteil
Saint-Maurice (avenue de) chemin de Saint-Maur chemin de Halage
Saint-Pétersbourg (de) chemin de Halage de l’Alliance
Sapins (des) avenue de Saint-Maurice du Buisson-Joyeux
Toulon (de) chemin de Halage de l’Alliance
Toulouse (de) avenue de la République avenue Gambetta
Tours (de) chemin de Saint-Maur des Sapins
Tsar Nicolas II chemin de Halage avenue du Partage
Vincennes (de) chemin de Saint-Maur du Partage

*

*

A suivre, la clinique des Orchidées

Cliquez sur l'itinéraire pour voir tous les articles

 

 

10 mars 2012 (10) : la rue de Normandie 30 mars 2012

18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Après la rue Roger FRANÇOIS et la rue BLANCHET nous croisons la rue de NORMANDIE

*

*

Date 1979.09.12
Début 1896
Nom Normandie
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Situation 1903 : va de la rue d’Enfer à la rue de Ferme
1910: va de la rue du moulin d’Enfer à l’avenue Saint-Maurice
1957 : va de la rue du Moulin d’Enfer à l’avenue du Georges Clémenceau
1988 : va de l’avenue du 8 mai 1945 et finit en impasse
2012 (plan) : va de l’avenue du 8 mai 1945 et finit en impasse
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 21.10.1904 : voirie urbaine
1906 : voie publique
Délibération du 12.09.1979 : ajout de la portion de la rue de Gravelle à l’ouest de l’autoroute
1923-1924 : pose des égouts
Egouts 1923-1924
Géographie Province
Provinces Régions Normandie

*

Les articles “Balade et Lampions 2012″

A suivre, la clinique des Orchidées

 

10 mars 2012 (09) : le four à pain de la rue Renard 29 mars 2012

Rue Renard : visite du four à pain

*

*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

A suivre, la rue de NORMANDIE

 

10 mars 2012 (08) : rue Blanchet 28 mars 2012 28 mars 2012

Le défilé du SAMEDI 10 MARS 2012


18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Continuons notre visite de la rue RENARD. M. Léopold RENARD entrepreneur, propriétaire à Charentonneau et Alfort en 1879, il vendit des terrains à Alfort, au lieu-dit “le Moulin Neuf”. Crée un village de petits pavillons qui porte son nom. Il épouse une demoiselle Antoinette BLANCHET. La rue BLANCHET (famille de propriétaire) est une des rares voies privées de Maisons-Alfort.

*

*

*

Début 1930
Nom Blanchet
Type rue
Prénom Antoinette
Nom Blanchet
Quartier Charentonneau
Apparition 1930
Situation 1934 (plan) : va de la rue Renard à la rue de Vincennes.
2010 (plan) : va de la rue Renard à la rue de Vincennes.
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Antoinette Blanchet, épouse de Léopold Renard, constructeur des pavillons Villa Renard.
page 69
Propriétaire Blanchet
Célébrité /
locales
Antoinette Blanchet

*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

*

A suivre, le four à pain de la rue RENARD

 

10 mars 2012 (07) : les deux FRANÇOIS à Maisons-Alfort 27 mars 2012

L’espace Culturel de Charentonneau, un espace que connaissent bien les Maisonnais et toutes les associations qui utilisent ces locaux.
Cet espace est sis 122, rue Roger FRANÇOIS : voir les deux photos ci contre.
L’histoire de Maisons-Alfort du 20ème siècle nous fait découvrir deux FRANÇOIS, bien différents, mais que nous confondons parfois.

*

Partons à la découverte de ces deux FRANÇOIS.

*

Henri FRANÇOIS

Le square de l’artificier François :
Henri Marcel François sauva le fort de Charenton mais fut victime du devoir quelques mois plus tard.
Au Fort de Charenton. Le 25 août 1944, la garnison allemande quitte le fort en le minant de 1.000 tonnes d’explosifs. Henri François, réussit héroïquement à désarmer le dispositif.
Le 19 octobre 1944, l’artificier François est victime du devoir, tué lors d’une explosion provoquée par l’un de ses camarades.
Le square du moulin Rieffel devient le square de l’artificier François le 4 octobre 1949, inauguré le 27 août 1950.

*

*

Deux plaques commémoratives rappellent cet évènement, l’une à l’entrée du Fort de Charenton, l’autre dans le square de l’Artificier François.

Deux images ci-dessus relatent l’histoire de cet artificier.

Roger FRANÇOIS

Le Maisonnais Roger Eugène Pierre François fut fusillé en 1942, une rue porte son nom.
De 1935 à 1941 la gérance des Bains douches  3, place Delalain est assurée par Roger François.
Le 28 octobre 1941 Roger François est fusillé à Suresnes par les Allemands
Motif : Propos tenus contre l’occupant et détention d’armes.

Le 19 novembre 1944 le nom de Roger François est donné à l’ancienne rue de Bretagne.

L’acte de décès de Roger François est disponible à l’état civil de la ville de Suresnes.

Roger François va nous permettre de découvrir pour certains, de vérifier s’il n’y a pas de nouvelles bases de données mises en ligne sur le site Mémoire des Hommes
Les fusillés du Mont-Valérien 1939−1945

Sur la fiche de Roger FRANÇOIS nous pouvons lire

Nom : François
Prénoms : Roger Eugène Pierre
Date de naissance : 17-04-1897
Commune de naissance : Paris 13ème
Département de naissance : Seine
Pays de naissance : France
Profession : gérant
Commune de résidence : Maisons Alfort
Département de résidence : Seine
Pays de résidence : France
Lieu d’exécution : Mont Valérien
Date d’exécution : 28-10-1941
Origine des données : Anciens Combattants, Archives de la préfecture de Police, Archives Nationales, mairie de Suresnes.

*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

*

A suivre, demain, la rue BLANCHET

 

10 mars 2012 (06) : rue Roger François 26 mars 2012

Le défilé du SAMEDI 10 MARS 2012

18h – La BALADE pour des rencontres insolites et DÉFILÉ DES LAMPIONS
Cette année nous vous proposons un “petit” parcours pour des découvertes et des rencontres autour de la nature (il y aura toujours quelques informations historiques et architecturales… que nous apprécions tous)
Ce sera aussi une balade plus ludique avec deux jeux : une chasse à l’indice et une surprise ! Et comme l’an passé retour au chaud autour de boissons, petites friandises et jeux de société…
pour prolonger les rencontres et les découvertes.
Durée estimée de la balade 1h30

Reprenons notre visite. Tour à tour nous allons croiser plusieurs rues : Roger FRANÇOIS, BLANCHET, de NORMANDIE  pour arriver rue de la CONCORDE.

*

Le Maisonnais Roger FRANÇOIS (Roger Eugène Pierre François) fut fusillé en 1942.
De 1935 à 1941 la gérance des Bains douches  3, place Delalain est assurée par Roger François.

*

La rue Roger FRANÇOIS

*

Date délibération 1979.09.12
Début 1896
Nom Roger François
Type rue
Prénom Roger
Nom François
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 19.11.1944
S’appelait Rue de Bretagne
Situation 1957: va de la rue du Moulin d’Enfer à la Place Henri Barbusse
1988 : va de la rue du 8 mai 1945 à la rue de Vincennes
2010(plan) : va de la rue du 8 mai 1945 à la rue de Vincennes
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 12.09.1979 : ajout de la partie de la rue de Joinville à l’ouest de l’autoroute.
1930 : pose des égouts
Célébrité ou histoire Roger François, fusillé pendant l’occupation, le 28.10.1941 à Suresnes par les Allemands. Gérants des Bains douches place Delalain de 1935 à 1941
Égouts 1930
Fusillé / mort Fusillé

*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »

A suivre  : Demain, « les Deux François à Maisons-Alfort« 

Cliquez sur l'itinéraire pour voir tous les articles

*

ITINÉRAIRE du DÉFILÉ

 Départ NECC 107, avenue Gambetta
Avenue Gambetta
Rue Renard
******croisement rue Roger François
******croisement rue Blanchet
******croisement rue Roger François
Rue de la  Concorde
******croisement rue de Vincennes
 Parc au croisement Vincennes-Concorde
Rue de la Concorde
******croisement rue de la Fédération puis le long de l’autoroute
******croisement rue de Gravelle
******croisement rue de Joinville

Parc de stationnement sous l’autoroute
Avenue Gambetta
 Arrivée NECC 107, avenue Gambetta

 

10 mars 2012 (05) : L’histoire de la rue Renard 18 mars 2012

Arrêtons nous quelques instants pour mieux connaître la rue Renard

*

Nom Renard
Type rue
Prénom Léopold
Nom Renard
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Situation 1903 : va de l’avenue du Fort à la rue du Partage
1910 : va de l’avenue Gambetta à la rue de la Concorde
2010 (plan) : va de l’avenue Gambetta à la rue de la Concorde
Existe 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 09.11.1906 :voirie urbaine
1931 : pose des égouts
page 377
Célébrité ou histoire M. Léopold Renard entrepreneur, propriétaire à Charentonneau et Alfort en 1879, il vendit des terrains à Alfort, au lieu-dit « le Moulin Neuf ». Crée un village de petits pavillons qui porte son nom.
Egouts 1931
Propriétaire Léopold Renard

*

Les articles « Balade et Lampions 2012 »


 

10 mars 2012 (04) : la rue Renard 14 mars 2012

Une halte à l'angle Gambetta-Renard

construction datant de 1904

l'épi

Les articles « Balade et Lampions 2012 »


 

 
%d blogueurs aiment cette page :