Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Les voies maisonnaises parues durant le 1er trimestre 2018 31 mars 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 10:00
Tags:

Les voies parues durant le 1er trimestre 2018

Dico Voie MA (28)

Paru le Lien
05/01/2018 Dénominations officielles des voies 1
10/01/2018 Voies Maisonnaises : anciennes voies – concordance 2
10/01/2018 Les voies Maisonnaises en 1891 et 2018 3
20/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Louise Lesieur 4
22/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Delaporte 5
25/02/2018 Voies Maisonnaises : rue Suchet 6
11/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Cécile 7
12/03/2018 Voies Maisonnaises : rue des Sapins 8
12/03/2018 Voies Maisonnaises : les militaires 9
14/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Delalain 10
15/03/2018 Voies Maisonnaises : Place Delalain 11
16/03/2018 Voies Maisonnaises : rue d’Aix 12
17/03/2018 Voies Maisonnaises : allée Buffon 13
18/03/2018 Voies Maisonnaises : avenue Foch 14
19/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Gabriel Péri 15
20/03/2018 Voies Maisonnaises : avenue Gambetta 16
21/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Gambetta 17
21/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue de la République 18
22/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue du Général Leclerc 19
23/03/2018 Voies Maisonnaises : Avenue Georges Clémenceau 20
24/03/2018 Voies Maisonnaises : rue de Lorraine 21
25/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Delattre de Tassigny 22
26/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Parmentier 23
27/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Naville 24
28/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Desroys du Roure 25
29/03/2018 Voies Maisonnaises : impasse Ricois 26
30/03/2018 Voies Maisonnaises : rue Victor Basch 27
31/03/2018 Voies Maisonnaises : place Victor Basch 28
 

Sortie du livre « A la découverte de l’église Sainte Agnès d’Alfort » — Association des Amis de Sainte-Agnès d’Alfort A.A.S.A.A. 24 mars 2018

A l’occasion de la sortie du livre « A la découverte de l’église Sainte Agnès d’Alfort », l’Association des Amis de Sainte-Agnès d’Alfort a le plaisir de vous convier à la rencontre de l’auteur Claude GOURE SAMEDI 24 MARS 2018 à partir de 15h00 A 16h00 : présentation de l’ouvrage par Jean-Paul Deremble suivie du Verre de […]

via Sortie du livre « A la découverte de l’église Sainte Agnès d’Alfort » — Association des Amis de Sainte-Agnès d’Alfort A.A.S.A.A.

 

13h15 le dimanche – Replay 4 mars 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 14:00
Tags:

Dans le cadre de sa série documentaire « Après la guerre, ombre et lumière », liée au second conflit mondial, le magazine « 13h15 le dimanche«  (FacebookTwitter#13h15) raconte l’histoire de Ulrich, Christel, Rüdiger et Ewald. Avec leurs familles, ils quittent l’Allemagne dévastée en 1948, sans comprendre pourquoi…

Direction Vernon, un village de Normandie pour ces jeunes enfants d’ingénieurs et de techniciens de haut niveau qui avaient travaillé sur le premier missile balistique allemand V2 sous le IIIe Reich. Leurs parents sont en effet accueillis en France pour travailler sur la fusée Ariane.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/13h15/13h15-du-dimanche-4-mars-2018_2628528.html


Cliquer


L’épisode sur Maisons-Alfort est situé après 9mn 30.


 

 

Témoignage sur le 1er V2 tombé à Maisons-Alfort le 8 septembre 1944

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 13:30
Tags:

Suite à l’émission sur la 2 :

13h15 le dimanche

« 13h15 le dimanche ». Les enfants du Buschdorf

 

8 septembre 1944 – Un V2 sur Maisons-Alfort

Le premier V2 tombe sur Maisons-Alfort, rue des sapins, le 8 septembre 1944.

 

TÉMOIGNAGE :

J’étais ce 8 septembre 1944 devant la porte du café de mes parents au 159 rue de Créteil, il faisait beau, le livreur de glace de mes parents avait sur son dos le demi-pain de glace qu’il venait de couper dans son camion lorsque le sol a tremblé dans un énorme fracas, les vitres d’une fenêtre entrouverte du premier étage se sont brisées c’était chez Monsieur et Madame Lussigny, notre livreur dont le buste sous sa charge faisait un angle de 45° avec ses jambes a brusquement fait un angle de 90° en laissant tombé son bloc de glace, il restait protégé par son sac épais de jute J’ai eu l’impression qu’il avait voulu se plaquer sur le sol. Les vitres ont tremblé chez mes parents, mais l’obligation de revêtir toutes les glaces du café avec un quadrillage de papier genre kraft les a protégés.
Il n’y avait aucun doute c’était une bombe, elle donnait l’impression par sa violence qu’elle était tombée à deux pas de chez nous en raison du bruit et des vibrations. J’étais impassible, ahurie, calme, je ne comprenais pas ce qu’il se passait. C’est l’effroi des adultes qui me font percevoir le danger.
Le lendemain mes parents ont été visité le secteur sinistré, je me souviens de l’image d’un immeuble qui était debout, nous sommes montés dans les étages il y avait un vide que la petite fille que j’étais évalue à 10 cm entre le mur porteur et le plancher. Les adultes étaient pétrifiés, portant ils avaient l’habitude des bombardements surtout la nuit tout autour de Maisons-Alfort !
C’est à partir de cette époque que j’ai commencé à avoir peur des bombardements, du vacarme d’un avion que l’on abat juste au-dessus de moi par la DCA du fort. J’avais atteint l’âge de 7 ans, avant dans la nuit après les bombardements on sortait de nos caves et tandis que mes parents et les voisins se consultaient sur l’endroit des bombardements on jouait nous les enfants. Nous avions une petite récréation nocturne d’un quart d’heure !
Merci à Denise GAUDISSARD

Autres articles

8 septembre 1944 – Le premier V2 tombe à Maisons-Alfort


 

 

Stèle à la mémoire du capitaine Roland Deplanque 7 février 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 13:30
Tags:

Sur le site du Musée de la Résistance

http://museedelaresistanceenligne.org/media5327-StA

Image result for rOland deplanque photos

Légende :

Stèle érigée à la mémoire du capitaine Roland Deplanque, du groupe Lissac-Deplanque de Maisons-Alfort, fusillé par les Allemands le 22 août 1944 à proximité du carrefour de la Croix de Villeroy.

Genre : Texte

Type : Extrait de revue

Source : © Société d’Art, Histoire et Archéologie de la vallée de l’Yerres et des environs Droits réservés

Détails techniques :

Page extraite de la revue de la Société d’Art, Histoire et Archéologie de la vallée de l’Yerres et des environs (SAHAVY), « Le Monmartel », n°36, décembre&

Lieu : France – Ile-de-France – Essonne – Tigery

 

Roland Léon DEPLANQUE (sur MGW)

Profession industriel – Responsable du groupe Lissac Deplanque rattaché à l’Armée Volontaire (6ème bataillon Seine Sud), remplace le commandant LISSAC suite à son arrestation le 7/06/1944 – Arrêté le 21/08/1944 avec deux autres membres du groupe, libérés faute de preuves – Fusillé à la pyramide de Brunoy, au carrefour de la Croix de Villeroy dans la forêt de Sénart – Mention MPF dans la transcription de décès le 29/03/1945 – Fils de Léon Octave, sans profession, domicilié à Alfortville (94) et de JACOBY Mathilde, décédée – Domicile 102, rue Jean-Jaurès à Maisons-Alfort (94) – Marié à JAOUEN Renée. – Pas de fiche MdH – Pas de fiche SdG – Une rue à Tigery et à Maisons-Alfort honorent son souvenir – Croix de guerre –

Inhumé dans le cimetière de Maisons-Alfort


Sur MemorialGenWeb

DEPLANQUE Roland Léon

Capitaine – Résistance
F.F.I.
+ 22/08/1944 Tigery 91
1939-1945 94 – Maisons-Alfort – Plaques Commémoratives 1939-1945 de l’église Saint-Remi
94 – Maisons-Alfort – Signalés comme résistants dans MDH, Transcritions de décès,autres
94 – Maisons-Alfort – 15 Fusillés Maisonnais – sources diverses MdH (Mémoire des Hommes) et MGW (MemorialGenWeb) et archives communales
94 – Fontenay-sous-Bois – Monument commémoratif parc de l’hôtel de ville

 

 

Maquette du parvis de la gare de Maisons-Alfort 1 février 2018

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 11:00
Tags:

Cliquer

 

 

31 janvier 1808 – Baron Rodier Salièges – CHARENTONNEAU 31 janvier 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 19:30
Tags: ,

1808 – Domaine de Charentonneau

Le baron Rodier Salièges devint acquéreur du domaine de Charentonneau le 31 janvier 1808. Il fut arrondi à diverses reprises, jusqu’à devenir plus étendu qu’il ne l’avait jamais été. Afin de faire disparaître les dernières enclaves, son possesseur acquit en 1810 deux pièces de terre sises à l’entrée de l’avenue en bordure de la route, de sorte que les clôtures, murs et haies, établies quelques années après, enfermèrent près de 200 hectares d’un seul tenant.

A la mort de M. Rodier, ses héritiers, MM. Pelet de la Lozère, Ravault et Rodier, le firent vendre sur licitation. M. Grimoult en acquit la plus grande partie, notamment celle close, le 17 août 1833 ; il a appartenu depuis à ses descendants, la famille Jouët-Pastré.

D’après – Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

 

Deux ouvrages clefs de l’histoire de Maisons-Alfort 29 janvier 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 19:00
Tags:
Histoire de Maisons-Alfort et d’Alfortville
Depuis les temps les plus reculés jusqu’à nos joursAmédée CHENAL
Maire de Maisons-Alfort  1898
Fichier zip
( 979 Ko)
État de la commune de Maisons-Alfort en 1903 Fichier zip
( 979 Ko)
 

28 janvier 1900 – Roger HUMMEL – Cité jardins à Maisons-Alfort -1934 28 janvier 2018

Filed under: Histoire locale — cgma @ 13:00
Tags:

HUMMEL (Roger-Léopold) [Paris 28 janvier 1900 – Neuilly-sur-Seine 22 novembre 1983]

Fils de négociant il fait ses études secondaires au lycée Henri IV, suit les cours de l’Ecole des arts appliqués, avant celle des beaux-arts où il est l’élève d’Héraud ; il obtient le deuxième grand prix de Rome en 1928. Associé avec André Dubreuil, il construit des H.B.M. à Orléans et à Troyes, et avec M. Maurey une cité-jardins à Bois-Colombes (1929). Mais c’est surtout la cité-jardins de Maisons-Alfort (1934), suivie des groupes scolaires Jules-Ferry (1934) et Condorcet (1935). qui les font remarquer.

Il est nommé architecte en chef de la marine marchande en 1942, puis en 1945, architecte en chef du gouvernement et des bâtiments civils et palais nationaux. Il termine le centre d’hygiène de Boulogne-sur-Seine en 1946 et la cité du Vieux-Pont à Nanterre en 1951, tous deux commencés en 1939. Dubreuil meurt en 1948. Le cabinet d’Hummel prend néanmoins de l’ampleur avec la construction des lycées d’Asnières et de Fontainebleau, les écoles de la marine marchande au Havre, Nantes, Saint-Malo, Boulogne-sur-Mer et Audierne, les facultés de droit, de pharmacie et de médecine de Strasbourg, un important groupe d’H.L.M, à Rouen, l’extension de l’hôpital des Quinze-Vingt à Paris. Il était membre de la Société des architectes diplômés par le gouvernement et de l’Académie d’architecture.

Dictionnaire de biographie Française M. Prevost – Roman d’Amat



 

 

Crue de la Marne du 29 janvier 1910 à Maisons-Alfort. (01)

A ma connaissance, la seule marque de la hauteur de la crue de 1910.

Où se situe cette gravure ?

Connaissez-vous d’autres gravures sur de la pierre à Maisons-Alfort ?


 

Nés un 29 février à Maisons-Alfort

Filed under: Histoire locale — cgma @ 02:00
Tags:
1804.02.29 ANDRE Émilie Louise
1856.02.29 BIDET Ernestine
1896.02.29 BOURSIN Marcel Adolphe
1868.02.29 CHERAY Auguste Ferdinand
1896.02.29 CRAVOISIER Gaston Théodore
1844.02.29 FAULCONNIER Frédéric Octave
1804.02.29 FEUILLET Elizabeth
1896.02.29 GOUMONT Maria Françoise
1860.02.29 PEMJEAN Marie Simonne
1856.02.29 PERE Léon Désiré
1848.02.29 PICAUT Marguerite
 

l’hiver au chaud … 22 décembre 2017

Filed under: Histoire locale — cgma @ 09:30
Tags: ,

Cliquer


 

 

Luge sans neige à Maisons-Alfort 8 décembre 2017

Cliquer


Les sensations seront fortes pour les petits et les grands à Maisons-Alfort. A partir de ce vendredi, 16 heures, les Maisonnais vont profiter gratuitement d’une véritable piste de luge installée sur le parvis de l’hôtel de ville. Haute de 5 m et longue de 33 m, cette piste de luge est accessible aux enfants à partir de 4 ans et sans limite d’âge pour les adultes. Elle est intégrée à un décor de sapins et de montagne.

La piste est ouverte tous les jours de 16 heures à 19 heures en semaine, et de 10 heures à 13 heures puis de 16 heures à 19 heures le week-end et tous les jours pendant les vacances scolaires (sauf le 25 décembre et le 1er janvier).


 

l’ONF rejoint l’École Vétérinaire à Maisons-Alfort (94) 19 novembre 2017

Filed under: Histoire locale — cgma @ 10:45
Tags: ,

Cliquer


L’institution quitte sa tour parisienne et s’offre un nouveau siège, construit en bois. Elle s’installe sur le site de l’école vétérinaire, qui cherchait des locataires.

Ils ont failli faire leurs cartons pour Bourges ou Compiègne. Mais c’est finalement à Maisons-Alfort que les 350 salariés de l’Office national des forêts (ONF) ont trouvé un point de chute. Fin septembre, le conseil d’administration de l’entreprise publique de la filière bois-forêt a validé la vente du siège situé dans le 12 e arrondissement parisien, en vue d’un déménagement de l’autre côté du périphérique. Le dénouement d’une saga…


 

Le samedi 25 novembre 2017, 122 rue Roger François 94700 14 novembre 2017

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 18:00
Tags:


Une après-midi  le 25 novembre 2017, 122 rue Roger François 94700.

Venez rencontrer le CGMA.

  • vous voulez faire de la généalogie
  • vous recherchez un ancêtre
  • vous recherchez un patronyme à Maisons-Alfort

Venez rencontrer les adhérents du CGMA


 

 

Un policier de Maisons-Alfort met fin à ses jours 13 novembre 2017

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 11:30
Tags:

Cliquer


 

 

Le Théâtre Debussy rénové !

Cliquer


Fermée au public depuis cet été, la salle de spectacle rouvre ce lundi soir après d’importants travaux de rénovation. Le résultat est bluffant.

Des fauteuils rouge théâtre, confortables, à dossiers élevés, des murs de briques repeints et révélés en lumière rase, une moquette sombre moelleuse, des contremarches bien visibles et surtout un plafond chapiteau devenu voûte céleste, voilà la nouvelle salle du théâtre cinéma Debussy qui rouvre ce lundi, à Maisons-Alfort, après des travaux de rénovation. Elle conserve ses 670 places et sa bonne acoustique.

Durant le chantier lancé début juillet, les spectateurs ont été accueillis au Nouvel espace culturel charentonneau (NECC), second théâtre de la ville dédié aux spectacles professionnels, associatifs, scolaires, cinématographiques…

« D’un montant de 620 000 €, ces travaux font suite à la rénovation complète du hall et du foyer en 2008 et des loges et des sanitaires en 2013 », précise-t-on à la mairie, fière de son théâtre construit en 1981 sur l’emplacement d’une ancienne salle des fêtes.

En cette semaine de réouverture, plusieurs rendez-vous sont programmés : un film de Connaissances du monde sur la Turquie, ce lundi ; la reprise du Ciné Debussy ce mercredi, avec « Maryline », le nouveau film de Guillaume Gallienne en sortie nationale.

« Nous avons choisi d’inaugurer la salle, vendredi 15, à 18 h 45, afin de permettre au plus grand nombre de Maisonnais d’y assister », explique le maire Olivier Capitanio (LR). Inauguration suivie de « La Louve », comédie historique sur l’accession au trône de François 1er avec Béatrice Agenin et Gaël Giraudeau.

Théâtre Claude Debussy, 116, avenue du Général-de-Gaulle.


 

Au NECC : Vincent LINDON en 9 films 9 novembre 2017

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 12:00
Tags: ,

Cliquer


 

 

Exposition aux archives départementales de Créteil

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 08:45
Tags:

Cliquer


Depuis ce mardi, les Archives départementales présente à Créteil une nouvelle exposition qui retrace les mouvements contestataires depuis la révolution de1848 jusqu’à mai 1968.

Le Val-de-Marne est souvent dépeint comme une terre de résistance. Mais d’où vient cette identité ? La nouvelle exposition des Archives départementales donne les clés. Depuis ce mardi et jusqu’au 6 juillet, les Val-de-Marnais peuvent découvrir « Vent de révolte » qui retrace les « contestations en Val-de-Marne de la Révolution de 1848 à Mai 68 ». Un travail construit pour le 50e anniversaire de Mai 68.

« Nous avons voulu valoriser des mouvements qui pour certains sont passés à la postérité, mais d’autres ont été oubliés alors qu’ils ont marqué l’époque et le territoire dont le destin est souvent lié à Paris», présente Elise Lewartowski, commissaire de l’exposition. Qui sont ces révoltés ? Comment agissent-ils ? Comment sont-ils réprimés ? Quels sont les acquis ? Pour y répondre, plus de 200 documents ont été réunis, provenant des Archives départementales, mais aussi de fonds municipaux, de musées ou encore de collections privées.

 


Archives du Val de Marne |

Les Archives départementales (la salle de lecture, la salle d’exposition Claire Berche et le pavillon) sont situées au rue des Archives à Créteil.


Accès par les transports en commun

Métro : Créteil-Préfecture (ligne 8)

Bus : lignes 117, 308, 317, 181 et 281, arrêt Créteil-Préfecture ou Lycée Saint-Exupéry, TVM, arrêt La Haye aux Moines.

Station Cristolib (vélo en libre-service) : avenue de la Brèche.

Station Autolib (voiture en libre-service): rue des Archives.

 


Accès en voiture :

Par les autoroutes A4, A86 : sortie Créteil-centre, puis prendre la direction Créteil-Préfecture. Suivre le panneau « Archives départementales ».

A proximité immédiate : parking de la Brèche, 10 rue de la Brèche et parking du centre commercial Créteil Soleil, gratuits 3h.

Accessibilité aux personnes à mobilité réduite

Des places de stationnement sont disponibles pour les personnes à mobilité réduite ; l’accès au hall d’accueil s’effectue par l’ascenseur extérieur signalé depuis le parking.

Téléchargez le plan d’accès


 

 

Allo maman bobo … la nuit et le WE à Maisons-Alfort 5 novembre 2017

Filed under: Histoire locale,Information — cgma @ 11:15
Tags:

Une fois n’est pas coutume nous avons recherché un médecin de garde

puis une pharmacie de garde (à Maisons-Alfort).

 

La Nuit et le Week-end que faire ?

Appelez le 15 (SAMU et SAMI)

 

Ce week-end pas de médecins SOS Médecin pour le Val-de-Marne !

Le 15 nous a indiqué le Sami 94 (Saint-Maurice) le plus proche.

sans rendez-vous (du lundi au vendredi : 20h à 24h –

dimanches et jours fériés : 8h à 24h – samedi après-midi : 16h-24h).

Bien sur il faut pouvoir se déplacer et être autonome.


Les SAMI, le relais des urgences

Dernière mise à jour le 08/12/2016

Version imprimable

Des permanences médicales assurées par des médecins généralistes sont ouvertes le soir, le week-end et les jours fériés, sur le territoire départemental.

Le service d’accueil médical initiale, qu’est-ce que c’est ?

Le Service d’accueil médical initiale (SAMI) est un service médical de garde, ouvert en soirée, le week-end et les jours fériés. Des médecins généralistes y traitent les urgences non vitales.

Les consultations du Sami sont payantes (tarif conventionné par l’assurance maladie). Le tiers payant n’est pas possible dans tous les SAMI.

Le service d’accueil médical initial, mode d’emploi

  1. Le service d’accueil médical d’urgence (SAMU) est joignable par un numéro de téléphone unique, le 15.
  2. Le 15 est une régulation médicale téléphonique qui dirige soit vers le SAMU soit vers le SAMI le plus proche du domicile en fonction de l’urgence.
  3. Il est aussi possible de se rendre directement dans le SAMI le plus proche où les patients sont accueillis sans rendez-vous (du lundi au vendredi : 20h à 24h – dimanches et jours fériés : 8h à 24h – samedi après-midi : 16h-24h).

►Pour trouver le SAMI le plus proche de chez vous : Liste SAMI Val de Marne.pdf (ouverture du lien dans une nouvelle fenêtre)

En cas d’URGENCE de santé le soir ou le week-end. Ayez toujours ce réflex e : appelez le 15

Vous serez orienté vers un médecin généraliste de permanence du Service d’Accueil Médical


Pour Maisons-Alfort, page 2 du magazine, sur le site de la commune


Consultez aussi le site de la commune :

http://www.maisons-alfort.fr/tags/sante

http://www.maisons-alfort.fr/sites/default/files/document/pharmaciens_paramedical_0.pdf

http://www.maisons-alfort.fr/sante-et-solidarite/sante/pharmaciens-paramedical


 

 

 
%d blogueurs aiment cette page :