Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Concert de Noël 2012 d’Ars Musica Mansionum 30 novembre 2012

 

Projaide : Mardi 4 décembre 29 novembre 2012

Filed under: Val-de-Marne — cgma @ 18:00
Tags:

Programme Général de la soirée

Programme de la soirée des associations
L’avenir des associations, entre engagement et renouvellement
(Salle des fêtes de la préfecture – 18h à 20h45)
18h00-18h15 Ouverture
ePar M. Pierre Dartout, Préfet du Val de Marne,

M. Didier Guillaume, Vice-président du Conseil général du Val-de-Marne chargé de la démocratie participative et de la vie associative au nom du Président du Conseil général, Modérateur, M. Christian Heintz de la DDICS.
Première partie
18h15 à 20h00 La parole aux associations
18h15 – 18h30 -Intervention de M. Yannick Blanc, Président de la FONDA. Modérateur, M. Janick Colmar, journaliste au Conseil général du Val-de-Marne.
18h30 – 18h40 – Témoignages sur l’engagement et le renouvellement au sein des associations
-Projection du film « La Parole aux associations »

Témoignages d’associations

Echanges avec la salle
Seconde partie
20h00 – 20h45 La parole aux partenaires institutionnels des associations
20h00 – 20h45 Pistes et solutions proposées par les partenaires
Par Mme. Sylvie Banoun, Sous-directrice adjointe à la Sous-direction de l’éducation populaire et de la vie associative. Ministère du sport, de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative, Mme. Françoise Lemarchand, Directrice académique adjointe des services de l’Education nationale du Val-de-Marne,
M. Didier Guillaume, Vice-président du Conseil général du Val-de-Marne chargé de la
adémocratie participative et de la vie associative, ,Modérateur, M. Christian Heintz.

Clôture par M. Yannick Blanc
20h45 Buffet
Direction Départementale Interministérielle de la Cohésion Sociale du Val-de-Marne
11, rue Olof Palme, 94 003 CRETEIL Cedex -BP 40114 -Tél. 01 45 17 09 25 -Fax 01 45 17 09 26 Courriel : ddcs@val-de-marne.gouv.fr -Site Internet : http://www.ddjs-val-de-marne.jeunesse-sports.gouv.fr

 

Téléthons à Maisons-Alfort 28 novembre 2012

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 18:00
Tags: ,

Tous les articles 2012 et des années passées

Téléthon 2012

Téléthon 2011

Téléthon 2010

Téléthon 2009

 

 

Un instant de détente

Filed under: Détente — cgma @ 12:00
Tags:

Une fois que la personne arrête de courir,laisse le curseur de ta souris quelques cm au-dessus de sa tête…et…!!!

http://www.selfcontrolfreak.com/pakken.html

 

Le livret AMI 2012/2013

Filed under: AMI — cgma @ 02:00
Tags:

 

Lire les articles déjà parus

Après les prix littéraires voici les rédacteurs qui créent le livret AMI 2012/2013

Noël à Esturaos (Portugal)

Fête de Noël en Roumanie.

Le mariage au Mali

MAJOWKA

Veille de Noël en Pologne

Gombos à la viande et à la tomate

 

27 novembre 1870 – Morts à l’ambulance de l’École Vétérinaire 27 novembre 2012

Filed under: Histoire locale,Maisons-Alfort — cgma @ 12:00
Tags:

1870 – Morts à l’ambulance de l’École Vétérinaire

85 – BOURGUIGNON – Du vingt-sept novembre mil huit cent soixante-dix à deux heures et un quart du soir, acte de décès constaté suivant la loi de BOURGUIGNON (prénoms inconnus), garde-mobile au premier bataillon d’Indre-et-Loire, sans autres renseignements, décédé ce matin à six heures et demie à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort.

84 – LEMAITRE – Du vingt-sept novembre mil huit cent soixante-dix à deux heures du soir, acte de décès constaté suivant la loi de LEMAITRE (prénoms inconnus) soldat de deuxième classe au onzième régiment de marche, sans autres renseignements connus, décédé ce matin à six heures, à l’ambulance de l’Ecole Vétérinaire d’Alfort.

1870 – Morts à l’Ambulance de l’École Vétérinaire d’Alfort

 

26 novembre 1414 – Maisons 26 novembre 2012

1414 – Maisons

MAISONS
Le Chapitre de Saint-Maur n’a aliéné cette Terre qu’en l‘an 1643 aux Sieurs Falcony. Dans le temps de cette aliénation il ne lui restoit que vingt sols de censives portant lods et ventes.
L’Archevêque de Paris y rentra, suivant un Arrêt du Conseil du 11 Mars 1664 et 3 Février 1665, en remboursant les sieurs Falcony d’une somme qu’ils avoient empruntée; et depuis, lorsque l’Archevêché fut érigé en Duché-Pairie sous M. de Harlay, Maisons fut nommé dans les Lettres-Patentes comme la première Terre de ce Duché.
En 1378 Simon de Saint-Benoît, Echevin de Paris, fit hommage à l’Abbé de Saint-Maur d’un fief de cens qu’il y possédoit comme héritier en partie de Marguerite, femme de Raymond de Nocle, Chirurgien du Roi. Ce même fief appartenoit sept ans après à Jean le Begue, Notaire, qui rendit son hommage au même.
En 1414, 26 Novembre, Radulphe ou Raoul de Garges, à cause de sa femme Michelle Clemence, veuve de Laurent de Lumege, Sergent d’Amies du Roi, fit hommage pour un fief sis à Maisons près Charenton.
En 1507 Michel Leclerc, Secrétaire du Roi, possédoit trois fiefs à Maisons, et il en fit pareillement hommage à l’Abbé.

Histoire de la ville et du Diocèse de Paris de L’abbé Lebeuf (1883)

 

Téléthon 2012 : Le programme du 8 décembre 25 novembre 2012

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 14:00
Tags: ,

 

Téléthon 2012 : Le programme du 1er au 7 décembre

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 07:00
Tags: ,

 

24 novembre 1929 – Georges CLEMENCEAU 24 novembre 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 17:00
Tags:

1929 – Georges CLEMENCEAU

CLEMENCEAU Georges  Homme politique

(Rue Georges Clemenceau à Maisons-Alfort)

o 28 septembre 1841     Mouilleron-en-Pareds – Vendée
24 novembre 1929      Paris XVI (rue Franklin)

Sénateur du Var pendant 18 ans, de 1902 à 1920, Georges Clemenceau a été l’une des grandes figures de la Haute-Assemblée mais également de la IIIème République.
Né le 28 septembre à Mouilleron-en-Pareds, Clemenceau passe son enfance en Vendée. Comme son père, il entreprend des études de médecine, à Nantes d’abord, puis, à partir de 1860, à Paris. Il est externe des hôpitaux en 1861 et 1862, puis interne des hôpitaux de Paris. Il obtient sa thèse de doctorat en 1865. Il exercera comme médecin jusqu’en 1885
Parallèlement à ce parcours médical, Clemenceau voyage, notamment en Amérique. Il s’intéresse aussi à la politique; en 1863, il est emprisonné 4 mois à la prison de Mazas pour avoir proclamé la République sur la place de la Bastille. Son tempérament fougueux lui fera à nouveau connaître la prison en 1872, lorsqu’il est incarcéré 15 jours à la Conciergerie pour une affaire de duel.
Clemenceau choisit très tôt le journalisme pour exprimer ses idées. Jusqu’à la fin de sa vie, il écrira des articles dans le Temps, la Justice (dont il est fondateur en 1880), l’Aurore, la Dépêche, le Bloc, l’Homme libre (qu’il fonde en 1913 et qui devient au début de la guerre l’Homme enchaîné).

 

Les 30 ans du bibliobus Maisonnais

Filed under: Maisons-Alfort,Médiathèque — cgma @ 15:00
Tags: ,

30 ans déjà qu’il sillonne les rues de Maisons-Alfort. Les fans du bibliobus, enfants et adultes, se sont rencontrés cette après-midi à la Médiathèque André Malraux pour partager le livre gâteau et quelques boissons.

Merci à toute l’équipe de la Médiathèque et des bibliothèques des quartiers.

 

Téléthon 2012 : l’abeille mascotte de Maisons-Alfort

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags:

Téléthon 2012 à Maisons-Alfort

 

Téléthon 2012 : « Oser vaincre » 23 novembre 2012

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 20:16
Tags:

 

22 novembre 1952 – Paul ELUARD 22 novembre 2012

1952 – Paul ELUARD

Paul Éluard, de son vrai nom Eugène Émile Paul Grindel, né à Saint-Denis, le 14 décembre 1895, mort le 18 novembre 1952 à Charenton-le-Pont, était un poète français. Il choisit à l’âge de vingt et un ans, le nom de Paul Éluard, hérité de sa grand-mère, Félicie. Il adhéra au dadaïsme et fut l’un des piliers du surréalisme en ouvrant la voie à une action artistique engagée. Le 18 novembre 1952 à neuf heures du matin, Paul Éluard succombe à une crise cardiaque à son domicile, 52 avenue de Gravelle à Charenton. Les obsèques ont lieu le 22 novembre 1952 au cimetière du Père-Lachaise. Le gouvernement refuse les funérailles nationales.
Terre d’écriture – 2008

 

21 novembre 1920 – Jean BASTIDE 21 novembre 2012

1920 – Jean BASTIDE

BASTIDE Jean, (o Vincennes 1928, † Saint-Mandé, 1988). Peintre

o 21 novembre 1920. Vincennes
† 9 juillet 1988, Saint-Mandé

Jean Bastide est un peintre singulier plein d’humour et d’ironie. Il peint comme il le sent, laisse parler ses pulsions, ses fantasmes. Il se libère, règle ses comptes avec son éducation, la société, le monde qui l’entoure. Son but n’est pas de plaire mais de faire.
Les œuvres de Jean Bastide peuvent dérouter au premier regard, mais par une lecture plus attentive on y discerne une philosophie, une réflexion profonde, parfois, souvent désabusée, une autre vision du monde. Ces créations sont empreintes d’humour, humour noir, parfois, un peu grinçant, mais il faut voir cette dérision comme un révélateur, un rire salvateur.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

Après les prix littéraires … 20 novembre 2012

Filed under: AMI — cgma @ 10:00
Tags:

Lire les articles déjà parus sur le blog de

Après les prix littéraires voici les rédacteurs qui créent le livret AMI 2012/2013

MAJOWKA

Veille de Noël en Pologne

Gombos à la viande et à la tomate

 

Définitions

Filed under: Détente — cgma @ 02:00
Tags:

Ramadan : Ce que disait Eve pour faire avancer le bateau

Expatriées : Anciennes petites amies mal rangées
Châtaigne : Félin méchant
Cédille : Invention stupide créée par un certain Monsieur Duçon
Chandail : Jardin plein de gousses
Saint Ignace : Fête des cheveux
Syntaxe : Fête des impôts
Fêtard : Il faut rentrer se coucher
Incontournable : Personne conne pouvant pivoter
Mercato : Maman pratiquante
Sismique : Salaire élevé car correspondant à six fois le salaire minimum en France
La moustache : Le ketchup aussi
Patois Nîmois : Mais c’est qui alors ?
Groupe sanguin : Les loosers du Loto
Pomme dauphine : Pomme de terre arrivée deuxième à Miss Patate
Un skieur alpin : Le boulanger aussi
Considéré : Tellement il est con, il n’en revient pas lui-même
Portail : Cochon Thaïlandais
Gabon : Mec vraiment trop sympa
Liban : Canapé clic-clac
Perroquet : Accord du paternel
Yes, week-end : Phrase prononcée par Obama le vendredi soir
Pompier : Personne qui brûle tous les feux pour aller éteindre un incendie
La maîtresse d’école : L’institutrice prend l’avion
Les ciseaux à bois : Les chiens aussi
Les tôles ondulées : Les vaches aussi
La camisole : La drogue rend solitaire
Aventurier : Maintenant tu ne ris plus
Un enfoiré : Une année de perdue
Le Massif Central : Le gros au milieu

La Bosnie : C’est quand ta patronne ne veut pas avouer ses torts

Le mascara : Déguisement pour rongeurs
Chauffeur de corbillard : Pilote décès
Il faut s’y faire : Expression utilisée pour les chevaux à six pattes
Cramponner : Douleurs nasales
James Dean : Le soir, comme tout le monde

 

19 novembre 1971 – Naissance de l’OMC 19 novembre 2012

Filed under: OMC Maisons-Alfort — cgma @ 08:00
Tags: ,

L’Office Municipal de la Culture de Maisons-Alfort est une association Loi 1901 créée le 19 novembre 1971 à l’initiative de la ville de Maisons-Alfort, présidée par le Député-Maire Michel HERBILLON qui a pour objet de promouvoir, soutenir, favoriser la création, le développement de toutes les activités culturelles, de loisirs, et d’éducation pour les jeunes et les adultes.

en savoir plus

 

18 novembre 1987 – La Cipale 18 novembre 2012

Filed under: Histoire locale,Val-de-Marne — cgma @ 12:00
Tags: ,

1987 – La Cipale

Jacques Anquetil (surnommé Maître Jacques) est né à Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime) le 8 janvier 1934 et mort d’un cancer le 18 novembre 1987 à La Neuville-Chant-d’Oisel (Seine-Maritime) est un ancien coureur cycliste français. Il est notamment le premier quintuple vainqueur du Tour de France. En 1987, la Cipale sur la commune de Charenton est rebaptisée « Vélodrome Jacques Anquetil ».

 

17 novembre 1749 – Nicolas APPERT 17 novembre 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 10:00
Tags:

1749 – Nicolas APPERT

Nicolas Appert, né le 17 novembre 1749 à Châlons-en-Champagne et mort le 1er juin 1841 à Massy (dit par erreur François, Nicolas-François, Charles ou Charles-Nicolas[3]), est un inventeur français.  inventeur en 1795 de la conserve alimentaire « appertisation », il  vécut de 1795 à 1802 à Ivry-sur-Seine où il avait ses ateliers. Il est le premier à mettre au point une méthode de conservation des aliments en les stérilisant par la chaleur dans des contenants hermétiques (bouteilles en verre puis boîtes métalliques en fer-blanc). Il crée la première usine de conserves au monde.

 

 
%d blogueurs aiment cette page :