Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

25 juillet 1916 – Lecture du Maire de Maisons-Alfort 25 août 2011

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags: ,

Les soldats Morts pour la France 1914-1916

 

 Aux Élèves des Ecoles Communa1es

 

Mes Chers  ENFANTS,

 

Cette année encore, et en raison des événements douloureux que nous traversons, il n’y a pas de distribution de prix, pas de volumes aux belles reliures, pas de couronnes de lauriers. Les lauriers, ce sont vos pères, vos frères. qui les cueillent en ce moments. Ils vous les rapporteront, et ce sera bien la plus belle récompense que vous ayez jamais eue et que vous puissiez jamais avoir, puisque ce sera la Victoire prochaine qui fera que vous grandirez, fiers et libres, dans notre cher Pays délivré’ de la menace allemande.

Sur le petit diplôme, orne de jolis dessins, qui vous est remis aujourd’hui figurent les nominations scolaires que vous avez si bien méritées. Mais on y a placé aussi deux listes, celle des soldats de notre commune morts pour la France, et celle de nos combattants cités à l’Ordre du Jour. Ce sont deux listes glorieuses, c’est non seulement l’honneur de notre cité, mais c’est aussi la dernière et la plus haute leçon de civisme que vous emporterez de l’école

 

Chers ENFANTS,

 

C’est vous qui ferez la France de demain : c’est entre vos mains que se trouveront ses destinées, car c’est pour vous que les nôtres ont donné leur jeunesse, leurs espoirs, leur vie. Que votre reconnaissance soit toujours vigilante et sache conserver à notre Patrie, son rayonnement, sa force, sa grandeur. Faites que ce soit toujours le plus beau pays du monde, celui où l’on aime le mieux vivre et pour lequel on sait toujours mourir !

25 juillet 1916

CHAMPION,

Maire de Maisons-Alfort

 

25 août 1944 – Artificier FRANCOIS

1944 – Artificier FRANCOIS

« Square de l’Artificier Henri François

Décédé victime du devoir le 19 octobre 1944

L’ennemi en retraite ayant entreposé dans le Fort de Charenton 1,110 tonnes de munitions qu’un dispositif devait faire sauter,  François, au péril de sa vie procéda le 25 août 1944 au désamorçage de ce dispositif évitant ainsi à la ville de Maisons-Alfort et aux communes limitrophes, une terrible catastrophe. »

Plaque visible dans le square devant la Maison pour Tous d’Alfort.

******************************************************************************************

Deux autres plaques commémoratives avant d’arriver au Fort

“ Libération de Paris

Le 25 août 1944 à 10 heures du matin la garnison allemande du Fort de Charenton sommée de se rendre s’enfuyait plus de mille tonnes d’explosifs amorcés à l’acide devaient après cette fuite et dans un temps indéterminé exploser et détruire le fort ainsi qu’une partie de la région avoisinante l’intervention rapide et décisive du chef des cadres commandant les forces de gendarmerie l’esprit de sacrifice de l’agent principal de 1ere classe François du service des munitions réduisirent à néant ce projet criminel et sauvèrent la population d’une terrible catastrophe. ”

“ Ville de Maisons-Alfort

Hommage aux gendarmes et militaires français morts au service de la paix à Ouvéa en 1988. ”

Données du CGMA

 

 
%d blogueurs aiment cette page :