Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

29 mars 1814 – Jean-Marie PIGEON 29 mars 2017

Filed under: Histoire locale — cgma @ 20:00
Tags:

1814 – Jean-Marie PIGEON

o 14 juillet 1795, Sceaux
29 mars 1814, Maisons-Alfort.
[†] Maisons-Alfort.

Que représente cette carte postale ?

Carte postale célébrant le centenaire de la Défense du Pont
Sur le socle de la croix est gravé :
” Ci-git
Jean-Marie Pigeon
Élève de cette École
Tué à la défense
Du pont de Charenton
Le 30 mars 1814.
Priez pour lui “

Au verso de la carte postale est écrit :
Centenaire de 1814 : Défense du pont de Charenton
Pigeon Jean-Marie, né à Sceaux (Seine) le 26 messidor, an III (14 juillet 1795). Breveté maréchal vétérinaire en octobre 1813, nommé élève Médecin le 15 novembre suivant, fut blessé mortellement à la défense du pont de Charenton par un biscaïen qui lui traversa la poitrine. Il fut enterré dans le jardin de l’École.
Le 15 mai 1865, le conseil municipal de Charenton a donné le nom de Jean-Marie Pigeon à la cité de Conflans en mémoire de son acte héroïque.

De nos jours une plaque est apposée au mur qui longue l’Avenue du Général Leclerc :

Nous pouvons y lire :
” A la gloire du bataillon d’Alfort et à la mémoire du commandant Renard, du capitaine Ore, des élèves Crosnier, Lherbette, Lombart, Mortagne, Moyenant, Pigeon… et des jeunes gens du pays tombés héroïquement le 30 mars en défendant le Pont de Charenton. “

1814 : l’affaire du Pont de Charenton
L’Ecole Vétérinaire perdit 6 élèves dans l’affaire du Pont de Charenton,
Pigeon, Lherbette, Mortagne, Crosnier, Moyenmont et Lombard, mais seul Pigeon a un monument dans L’École et à Charenton.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

Publicités