Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Rues de Maisons-Alfort -1891-1896-1911 11 novembre 2016

Filed under: Histoire locale — cgma @ 18:00
Tags:

Grande rue, qu’est devenue cette rue ?

Voie Noms Historique 
******** ************ ******************************
rue Albert Existe en 1898 (voie privée) – Rue Ulysse Benne à partir de 1944
******** ************ ******************************
Quai Alfort Rue du Château Gaillard à partir de 1877, puis rue des Deux Moulins puis rue du Maréchal Juin à partir de 1969. 1903 : va de la Grande Rue à la rue des Deux Moulins
1934 (plan) : va de la Grande Rue à la rue des Deux Moulins
******** ************ ******************************
rue Alouettes 1880 Existe.
1903 : va de la rue de la Gare à la rue Rodier
1957 : va de la rue Pierre Sémard à la rue Rodier
2010 (plan) : va de la rue Pierre Sémard à la rue Rodier
******** ************ ******************************
rue Amiral Courbet A porté les noms Chemin Rouge – Chemin Roger – Rue du Moulin Neuf.
1903 : va de la rue des Deux Moulins à la rue de Créteil
1957 : va du quai Fernand Saguet à l’avenue du Général Leclerc
1988 : va de la rue du Maréchal Juin à l’avenue du Général Leclerc
2016 (plan) : va de la rue du Maréchal Juin à l’avenue du Général Leclerc
******** ************ ******************************
rue Anjou Existe en 1896 – 1903 : va de la route de Créteil à la rue de la Ferme – Rue Chevreuil à partir de 1911
******** ************ ******************************
rue Auguste Simon Existe en 1850 (plan) – S’appelait rue Jean – Auguste Simon :Conseiller Municipal, adjoint (né en 1811). Bienfaiteur de la de la commune (leg Simon pour un prix de vertu : élection de la Rosière), décédé en 1888.
******** ************ ******************************
rue Avenir Existe en 1896 – Délibération du 23.07.1909 – s’appelait Rue de Cronstadt –
1911 : va de la rue de La Fontaine au chemin de halage
1934 (plan) ; va de la rue de La Fontaine à l’avenue Joffre
2016 (plan) : va de la rue de La Fontaine à l’avenue Joffre
******** ************ ******************************
rue de Bazeilles Existe en 1896 – Délibération du 24.11.1899 – S’appelait rue du Chrysanthème –
1899 : va de la rue de Verdun à la rue du Clos des Noyers
2016 (plan) : va de la rue de Valenton à la rue du Clos des Noyers
******** ************ ******************************
rue Belle Image Existe en 1896 – Nom d’un lieu-dit situé sur la propriété de Charentonneau dénommé ainsi par sa vue admirable depuis la plateau de Gravelle
******** ************ ******************************
rue Blanchet Existe de puis 1930
1934 (plan) : va de la rue Renard à la rue de Vincennes.
2016 (plan) : va de la rue Renard à la rue de Vincennes.
Antoinette Blanchet, épouse de Léopold Renard, constructeur des pavillons Villa Renard. Une rue Renard existe perpendiculaire à la rue Blanchet
******** ************ ******************************
rue Bouley Existe en 1896 – 1903 : va de la Grande Rue à la rue Chabert
1960 : va de l’avenue du Général de Gaulle à la rue Chabert
2016 (plan) : va de l’avenue du Général de Gaulle à la rue Chabert
Henri Bouley (1812-1883), professeur à l’Ecole vétérinaire d’Alfort. Patholdiste et clinicien de renom.
******** ************ ******************************
rue Bourgelat Existe en 1850 –
1850 (plan) : va de la Route nationale à la rue Girard
1874 : va de la Route nationale n°5 à la Grande rue d’Alfort
1889 : va du chemin de halage à la Route nationale n°5
1903 : va du quai de la Marne à la rue Chabert
1957 : va du quai du Docteur Mass à la rue Chabert
2016 (plan) : va du quai du Docteur Mass à la rue Chabert
Claude Bougelat, écuyer du roi, avocat né à Lyon (1712-1779), Fondateur de de l’Ecole vétérinaire d’Alfort en 1765
******** ************ ******************************
rue de Bretagne Existe en 1896 – Rue Roger François à partir de 1944 – 1903 : va de la rue d’Enfer à la rue de la Ferme.
1934 (plan) : va de la rue du Moulin d’Enfer à l’avenue Saint-Maurice.
******** ************ ******************************
rue Bretons Existe en 1435 – Ce nom semble venir de l’occupation anglaise (vers 1358 à 1436) –
1850 (plan) : va de la rue de Maisons à la rue Siant-Pierre
1903 : va de la Grande Rue à la rue Marceau
1957 : va de la rue Jean Jaurès à la rue Marceau
2016 (plan) : va de la rue Jean Jaurès à la rue Marceau
******** ************ ******************************
rue Buisson Joyeux Existe depuis 1896 – Nom d’un lieu-dit – Délibération du 31.07.1947 : Voirie urbaine
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse par suite de la construction de l’autoroute A86 (du carrefour de la saison Suchet – Buisson Joyeux à l’autoroute) –
1903 : va de la rue de Créteil à la rue Hoche
1947 : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue Hoche
1979 : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue Suchet
2016 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue Suchet
******** ************ ******************************
rue Carnot Existe en 1813 (cadastre) – Délibération du 17.12.1895 –
Chemin de Saint-Maur (en partie) – Rue Saint-Maur (en partie) –
1895 : va de la rue Victor Hugo à la rue de Créteil
1904 : va de la rue Victor Hugo à la rue de Créteil
1947 : va de la rue Victor Hugo à l’avenue du Général Leclerc
2016 (plan) : va de la rue Victor Hugo à l’avenue du Général Leclerc
******** ************ ******************************
rue Carrières Existe en 1903 –
1903 : va de la rue des Juilliottes à la rue Carnot
1934 (plan) : va de la rue des Juilliottes à la rue Carnot
Aujourd’hui disparue
rue Cécile Existe en 1896 – Délibération du 20.07.1911 – Prénom de la petite-fille de Mme Camille Delalain (donatrice de diverses parcelles dont le cimetière à la commune de Maisons-Alfort –
1903 : va de la rue de Créteil à l’avenue Saint-Maurice
1934 (plan) : va de la rue de Créteil à l’avenue de la République
1957 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue de la République
1979 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’autoroute.
2016 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à l’autoroute
Allée du Cèdre Disparue
rue Cèdre S’appelait Rue Victor – Rue d’Anjou – Puis rue Chevreuil à partir de 1911 en partie –
1903 :va de l’avenue Saint-Maurice à la rue du Buisson Joyeux
1911 : va de l’avenue de Créteil à la rue de la Ferme
******** ************ ******************************
Allée  du Centre 1903, faisait partie de la Villa Renard (à Alfort) –
1903: fait partie de la Villa Renard
1910 : va du quai d’Alfort à l’allée René
1957 : va du quai Fernand Saguet et finit en impasse
Disparue en 1968
******** ************ ******************************
rue Chabert Existe en 1850 (plan) –
S’appelait rue Gérard en partie –
1903 : va de la rue Eugène Renault à la rue Bourgelat
2016 (plan) : va de la rue Eugène Renault à la rue Bourgelat
Philibert Chabert, né à Lyon, le 6 janvier 1737, mort à Alfort le 8 septembre 1814, fut Directeur de l’école Vétérinaire d’Alfort en 1780. Conseiller municipal en l’an VIII
******** ************ ******************************
rue de Champagne Existe en 1896 –
1903 : va de la rue d’Enfer à la rue de la Ferme
1910 : va de la rue du Moulin d’Enfer à l’avenue Sain-Maurice
1957 : va de la rue du Moulin d’Enfer à la rue Gabriel Péri
1957 : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue de la République
2016 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à l’avenue de la République
******** ************ ******************************
Château de Charentonneau Rue de Charentonneau, puis Paul Vaillant Couturier à partir  de 1938; puis rue du 11 Novembre 1918 à partir de 1969 pour la partie comprise entre l’avenue du
******** ************ ******************************
rue de Charentonneau Délibération du 16.12.1939 (changement)
******** ************ ******************************
Avenue Château Existe en 1850 (plan) – Rue du Lieutenant de Vaisseau d’Estienne d’Orves à partir de 1944 –
1850 : va du chemin de halage à la rue Eugène
1904 : va de la rue des Deux Moulins à la rue Eugène Suë
1934 (plan) va de la rue des Deux Moulins à l’avenue des Tilleuls
******** ************ ******************************
rue Chemin de Fer Existe en 1847 – S’appelait Rue de la Grande Noue – Rue des Iles –
Rue du Capitaine Roland Deplanque à partir de 1944 –
1903 : va de la Grande Rue à la rue de la Gare
1934 (plan) : va de la Grande Rue à la rue de la Gare
******** ************ ******************************
rue Chemin Vert Grand chemin servant au paturâge.- Existe en 1797 –
1850 : va de la rue de Charentonneau au chemin de Saint-Maur
1903 : va de la rue de Charentonneau à la rue Victor Hugo
1934 (plan) : va de l’avenue de la République à la limite de Créteil
Délibération du 28.12.1855 : une partie de la rue a été prise par le Fort de Charenton et quelques parcelles ont été aliénés au profit de plusieurs propriétaires riverains
Délibération du 15.05.1862 : aliénation entre le chemin de Charenton et le Fort de Charenton
******** ************ ******************************
rue Chênes Existe en 1896 – Rue Raspail à partir de 1911 –
1900 : va de l’avenue Saint-Maurice à la rue du Buisson –
******** ************ ******************************
rue Chevreul Existe en 1896 –
(pour la partie rue Victor)
Délibération du 20.07.1911 (pour la partie rues d’Anjou et du Cèdre)
S’appelait Rue Victor – Rue d’Anjou – Rue du Cèdre –
Michel Eugène Chevreul, né à Angers (49) en 1786, mort à Paris en 1889, dans sa 103ème année. Chimiste élu à l’Académie des Sciences en 1826. Connu pour son travail sur les acides gras et la saponificaton et pour sa contribution à la théorie des couleurs. Directeur du Muséum national d’histoire naturelle à Paris en 1864
******** ************ ******************************
Cité Cité d’Alfort dit quai d’Alfort prolongé – Existe en 1896 (voie privée) –
Disparition depuis 1995
******** ************ ******************************
rue Clos des Noyers Existe en 1764 (carte des chasses) – Nom d’un lieu-dit –
Dénomination : Délibération du 24.11.1899 –
1903 : va de la Grande Rue au chemin Vert
1934 (plan) : va de la RN n°5 à la rue du Chemin Vert
1957 : va de la rue Jean Jaurès à la rue Georges Médéric
2016 (plan) :va de la rue Jean Jaurès à la rue Georges Médéric
******** ************ ******************************
Allée de Cocagne Apparaît vers 1920 –
1934 (plan) : va de l’avenue Gambetta à la rue de Joinville
1945 : va de l’avenue Gambetta à la rue Roger François
2016 (plan) : va de l’avenue Gambetta à la rue Roger François
******** ************ ******************************
rue Concorde Existe en 1896 –
Dénomination : Délibération du 23.07.1909 –
Vient de Concordat : convention passée entre l’Eglise et l’Etat
1910 : va de l’avenue Saint-Maurice à la rue du Buisson Joyeux
1934 (plan) : va de l’avenue Saint-Maurice à l’avenue Joffre
1957 : va de l’avenue Georges Clémenceau à l’avenue Joffre
2016 (plan) : va de l’avenue Georges Clémenceau à l’avenue Joffre
******** ************ ******************************
rue Convention Existe en 1896 –
Dénomination : Délibération du 23.07.1909 –
S’appelait Rue de l’Amiral Gervais –
1934 (plan) : va de l’avenue Saint-Maurice à la rue Michelet
1957 : va de l’avenue Georges Clémenceau à la rue Michelet
2016 (plan) : va de l’avenue Georges Clémenceau à la rue Michelet
******** ************ ******************************
rue Cormoran Rue Guy Môquet à partir de 1944 –
1910 : va de l’avenue Gambetta à la rue de Flandre
1934 (plan) : va de l’avenue Gambetta à l’avenue Foch
Délibération du 08.04.1906 : voirie urbaine
Délibérations des 25.12.1923 et 18.11.1925 : voirie communale
******** ************ ******************************
rue de Créteil Autre nom route de Créteil – Existe depuis le XVe s. –
S’appelera Avenue du Général Leclerc (1947) –
******** ************ ******************************
rue de Créteil – Chemin des Buttes Quartier des Juilliottes – aujourdhui disparu –
******** ************ ******************************
rue Davy Quartier des Juilliottes –
1957 : va de la rue Victor Hugo à la rue Jenner
Disparue vers 1970
******** ************ ******************************
Impasse Dehais 1903 : part de la rue Victor Hugo et finit en impasse
2016 (plan) : part de la rue Victor Hugo et finit en impasse
******** ************ ******************************
rue Delalain Existe en 1899 – 1903 : va de la rue de Charentonneau à la rue Jouët
Délibération du 21.12.1911 : « va de la rue de Charentonneau à l’avenue de la République »
1957 : va de la rue Paul Vaillant Couturier à l’avenue de la République.
2016 (plan) : va de la rue du 11 novembre 1918 à l’avenue de la République
Hommage à une bienfaitrice de la commune
Madame Camille Delalain née Jouët vendit et donna des terrains sur Charentonneau à la commune, pour construire l’école, l’église Notre-Dame du Sacré Cœur et la place.
******** ************ ******************************
rue Delaporte Existe en 1850 (plan) – Délibération du 04.10.1894 –
S’appelait Rue du Manège (en partie) –
1903 : va de la Grande Rue à la rue de Charentonneau
1957 : va de la rue Jean-Jaurès à la rue Paul Vaillant Couturier
1960 : va de l’avenue du Général de Gaulle à la rue Paul Vaillant Couturier
2016 (plan) : va de l’avenue du Général de Gaulle à la rue Paul Vaillant Couturier.
******** ************ ******************************
rue deux Moulins Existe en 1850 (plan) –
S’appelait Chemin de halage – Quai d’Alfort prolongé – Rue du Château Gaillard –
1903 : va du quai d’Alfort à la rue  d’Enfer
1934 (plan) : va du quai d’Alfort à la rue du Moulin d’Enfer
1957 : va de la rue de l’Amiral Courbet à la rue du Moulin d’Enfer
Présence de deux moulins sur les berges de la Marne
Rue du Maréchal Juin à partir de 1969
******** ************ ******************************
rue Ecoles Existe en 1850 (plan) – Rue Louis Braille à partir de 1952 –
1850 : va de la rue de Charentonneau à la rue Saint-Georges
1904 : va de la rue de Charentonneau à la rue Saint-Georges
Rue Louis Braille
******** ************ ******************************
rue Edmond Nocard Vers 1850 (plan) – Délibération du 19.08.1903 –
S’appelait Rue Claude –
1903 : va de la rue de Créteil à la rue des Deux Moulins
1934 (plan) : va de la rue de Créteil à la rue des Deux Moulins
1957 : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue des Deux Moulins
1969 : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue du Maréchal Juin
2016 (plan) : va de l’avenue du Général Leclerc à la rue du Maréchal Juin –
Professeur Edmond Nocard, né à Provins (77) en 1850, mort à Saint-Maurice (94) en 1903.
Médecin vétérinaire et Directeur de l’Ecole vétérinaire de 1887 à 1891. Conseiller municipal en 1878. Inhumé à Saint-Maurice (94)
******** ************ ******************************
rue Ernest Renan Existe en 1850 (plan) – Délibération du 19.08.1903 –
S’appelait rue Charles (prénom d’un files du Maire Dodun de Keroman)
1910 : va de la rue des Deux Moulins à la rue de Créteil
1934 (plan) : va de la rue des Deux Moulins à la rue de Créteil
1957 : va de la rue des Deux Moulins à l’avenue du Général Leclerc
1970 :  va de la rue du Maréchal Juin à l’avenue du Général Leclerc
2016 (plan) : va de la rue du Maréchal Juin à l’avenue du Général Leclerc
Ernest Renan : Ecrivain Français né à Tréguier (22) en 1823 et mort à Paris en 1892. Professeur au Collège de France, élu à l’Académie française en 1879.
******** ************ ******************************
rue Etienne Dolet Existe en 1841 (plan) – Dénomination : Délibération du 01.06.1906 –
S’appelait rue du chemin de l’Abreuvoir –
1904 : va de la Grande Rue à la voie ferrée
1934 (plan) : va de la Grande Rue à la voie ferrée
1957 : va de la rue Jean Jaurès et finit en impasse
2016 (plan) : va de la rue Jean Jaurès et finit en impasse
******** ************ ******************************
rue Eugène Renault Existe en 1850 (plan) – S’appelait Rue du Pont d’Ivry –
1874 : va de la Grande Rue à la limite d’Alfortville
1934 (plan) : va de la Grande Rue à la limite d’Alfortville
1937 : va de la rue Jean Jaurès à la limite d’Alfortville
1960: va de l’avenue du Général de Gaulle à la limite d’Alfortville
2016 (plan) : va de l’avenue du Général de Gaulle à la limite d’Alfortville –
Eugène Renault : Professeur et directeur de l’Ecole vétérinaire, inspecteur général (1815-1863). Pathologiste et clinicien de renom
******** ************ ******************************
rue Grande rue Existe en 1740 (carte abbé de la Grive) –
S’appellera: rue de Maisons – Grand chemin d’Alfort – Rue Jean Jaurès à partir de de 1935 – Avenue du Général de Gaulle
1903 : va du pont de Charenton à la limite de Créteil
1934 (plan) : va du pont de Charenton à la limite de Créteil
******** ************ ******************************
Place Salanson Existe en 1895 – S’appelait Place communale –
1903 : donne sur les rues Rodier, de la Gare et Pasteur
1957 : donne sur les rues Rodier, Pierre Sémard et Pasteur
2016 (plan) : donne sur les rues Rodier, Pierre Sémard et Pasteur
Adrien Charles Salanson (1825-1900), général d’Empire. Cousin et un des héritiers du Baron Rodier. Donateur en 1894 d’un terrain pour la crétaion d’une place.
******** ************ ******************************
rue Sapins Existe en 1896 – S’appelera Rue Cécile, entre l’avenue Saint Maurice et la rue Nouvelle –
1910 : va de la rue du Buisson Joyeux à la rue de Vincennes
1928 : va de la rue Condorcet à la rue de Vincennes
1934 (plan) : va de la rue Condorcet à l’avenue de la République
1979 :  va de la rue Condorcet et finit en impasse
2016 (plan) :  va de la rue Condorcet et finit en impasse
******** ************ ******************************
rue Soult Existe en 1896 –
1903 : va de la rue Masséna à la rue Suchet
1978 : va de la rue Masséna et finit en impasse
2016 (plan) : va de la rue Masséna et finit en impasse
Nicolas Jean-de-Dieu Soult, duc de Dalmatie. Miltaire et Homme Politique, Maréchal d’empire, né à Saint-Amans-la Bastide (81) en 1769, mort en 1851
******** ************ ******************************
rue Strasbourg Existe en 1899 –
1904 : va de la Grande Rue à la rue du Chemin Vert
1934 (plan) : va de la route nationale 5 à la rue du Chemin Vert
1957 : va de la rue Jean Jaurès à la rue Georges Médéric
2016 (plan) : va de la rue Jean Jaurès à la rue Georges Médéric
******** ************ ******************************
rue Suchet Existe en 1896 –
1904 : va du chemin de Saint Maur à la rue Hoche
1934 (plan) : va de la rue des Saint Maur à la limite de Créteil
2016 (plan): va de la rue Marc Sangnier à la rue du Buisson Joyeux
Louis Gabriel Suchet, duc d’Albufera, maréchal d’empire, né à Lyon (69) en 1770 et mort à Marseille (13) en 1826
******** ************ ******************************
Allée des Tamaris 1903 : fait partie de la Villa Renard au quartier d’Alfort
1903 : va du quai (Marne) à l’allée Marie Louise
Disparue vers 1930
******** ************ ******************************
rue Trocadéro Existe en 1903 –
1903 : va de la rue des Juilliottes à la rue Saint Michel
1934 (plan) : va de la rue des Juilliottes et finit en impasse
Disparue vers 1960
La pierre extraite des carrières des Juilliottes aurait été employée pour le « Trocadéro »
******** ************ ******************************
Chemin de Valenton Existe seconde moitié du XVIIIe siècle (plan terrier) –
S’appelait Chemin de Maisons à Valenton –
Délibération du 25.02.1856 : « va de la route impériale n° 5 à la limte de Créteil »
1903 : va de la route de Villeneuve à la limite de Créteil
S’appellera Rue de Valenton à partir de 1932
******** ************ ******************************
rue Victor Hugo Existe en 1797 –
S’appelait Chemin de Vitry à Créteil – Chemin de l’Echat – Rue des Cochets
1903 : va de la Grande Rue à la limite de Créteil
1935 : va de la rue Jean Jaurès à la limite de Créteil
2016(plan) : va de la rue Jean Jaurès à la limite de Créteil
Victor Hugo, écrivain, poète et homme politique français né à Besançon (25) en 1902 et mort à Paris en 1885
******** ************ ******************************
rue Vincennes Existe en 1900 –
1903 : va du chemin de Saint Maur à la rue du Partage
1934 (plan) : va de la rue Saint Maur à la rue de la Concorde
1957 : va de la rue Marc Sangnier à la rue de la Concorde
2016 (plan) : va de la rue Marc Sangnier à la rue de la Concorde
******** ************ ******************************
rue Voltaire Existe en 1896 –
S’appelait Rue de Toulon –
1934 (plan) : va de la rue La Fontaine à l’avenue Joffre
2016 (plan) : va de la rue La Fontaine à l’avenue Joffre
François Marie Arouet, dit Voltaire, écrivain et philosophe français né à Paris en 1694 et mort à Paris en 1778
Publicités
 

Il y a un siècle, jour pour jour… samedi 11 novembre 1916… — 6bisruedemessine

Filed under: Non classé — cgma @ 13:07

La guerre est déclarée depuis 881 jours… On se bat avec acharnement et brutalité sur tous les fronts, en France sur la Somme et à Verdun. En mer du Nord, où les flottes britanniques et allemandes se livrent bataille sans relâche comme ce fut le cas en mai au large de la péninsule danoise du […]

via Il y a un siècle, jour pour jour… samedi 11 novembre 1916… — 6bisruedemessine

 

NIKE

Filed under: Détente — cgma @ 02:00
Tags:

J’ai acheté il y a quelques mois une paire de baskets Nike chez Décathlon. Qu’elle n’a pas été ma surprise de lire sur les étiquettes de mes chaussures, que le pied droit est fabriqué en Chine, et le pied gauche au Vietnam. Pensant à une erreur d’étiquetage, je suis allé me renseigner auprès du vendeur. Il n’y a aucune erreur.

Pour éviter qu’une usine de sous-traitance ne fabrique un nombre de chaussures plus important que le nombre commandé pour les écouler sur le marché noir, Nike fait fabriquer les pieds gauches dans un pays et les pieds droits dans un autre pays.
Des fois que les ouvriers de leurs usines aient envie de porter des Nike que leurs salaires ne leur permettent pas de s’acheter ils ne pourraient chausser qu’un seul pied.

Une marque de sport qui porte bien son nom !

 

 
%d blogueurs aiment cette page :