Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

13 août 1871 – Nouveau Conseil Municipal 13 août 2013

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags: ,
1871 – Nouveau Conseil Municipal
Le 13 août 1871, un nouveau conseil fut élu ; il était composé, par ordre d’élection, de MM. Bourguignon, Mazeline, Guénot, Léonard, Laruelle, Demartelet, Gaidelin, Niellon, Debrie, Jouët, Philippot, Claude, Bernard, Blandet, Perrié, Magnant, Denoailly, Bonnenfant, et Avart. Simon et Bon furent élus au second tour de scrutin ; en tout 21 membres.M. Bourguignon devint Maire, MM. Claude et Simon adjoints.

Quelque temps après, sur la proposition du Maire, la gratuité de l’enseignement fut votée, et les écoles d’Alfortville devinrent communales.

(Alfort-Ville en 1871 n’est qu’un quartier de Maisons-Alfort – Alfortville devient une commune le 1er Avril 1885)

Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

Publicités
 

Moulin Brûlé – 8 12 août 2013

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags: ,

Moulin Brûlé 8

 

Moulin Brûlé – 7 11 août 2013

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags: ,

Moulin Brûlé 7

 

10 août 1872 – Démission de 8 conseillers municipaux 10 août 2013

1872 – Démission (Conseil municipal Maisons-Alfort)

10 août 1872. Démission de 8 conseillers : Mazeline, Simon, Blandet, Perrié, Magnan, Desnoyer, Avart, Bon.

 

Moulin Brûlé – 6 9 août 2013

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags: ,

Moulin Brûlé 6

 

9 août 1773 – Château de REGHAT (Usine SPRINGER).

Filed under: Histoire locale — cgma @ 02:00
Tags: ,
1773 : Château de REGHAT . (Usine SPRINGER actuellement Bio-Springer).
L’immeuble de MM. Springer et Cie a appartenu à un sieur Pierre de Reghat, qui l’avait acheté en trois lots :1° Le 9 août 1773, de Philippe Morin ;

2° Le 21 janvier 1780, de Charles de Seiglière de Belle-Forière de Soyecourt ;

3° Le 21 juin 1783, de Pierre Langlet et Madeleine Leclercq.

Il appartint ensuite indivisément, en l’an V, à Marie Jausset, veuve de Reghat ; Jeanne de Reghat, épouse de Pierre de Thilusson et veuve de Honoré de Vintimille de Lascarie ; et Pierre de Reghat de Quincy. Puis, en l’an XIII à Mme Meyrand, veuve de Jean Hugaly ; et après, à Jean Hugaly-Meyrand et Jean Hugaly-Despradeaux, qui le vendirent en 1817 à M. Pierre Lecouteux. Ce dernier céda le château et le parc, en 1823, à M. Colin et aux époux de Merville ; M. Lagoutte en devint acquéreur en 1856, et les vendit, en 1871, à MM. Springer et Cie pour y installer la magnifique usine que l’on connaît.

 Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

 

Moulin Brûlé – 5 8 août 2013

Filed under: Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags: ,

Moulin Brûlé 5

 

 
%d blogueurs aiment cette page :