Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

12 mars 1871 – Dépenses communales pour la Garde Nationale 12 mars 2013

1871 – Dépenses communales pour la Garde Nationale

Au mois de février 1871, le conseil fut réuni ; sept membres étaient présents. Il s’agissait de voter 3 091 francs, pour les dépenses de la garde nationale, la démolition des barricades, le déménagement de la mairie et, enfin, le paiement de l’enterrement des soldats morts à l’École, à raison de 2 francs par homme.

Le 12 mars 1871, nouvelle réunion ; il n’y a toujours que sept conseillers fidèles ; il fallait fournir du chauffage aux troupes allemandes. On décide de couper des arbres dans les parcs de MM. Lesieur, Lagoutte, Dodun et autres, qui avaient été épargnés par le génie, puis on vote l’achat de nouveaux bureaux d’octroi pour remplacer ceux qui ont été brûlés, et on accorde des semences aux cultivateurs.

On constata, tout d’abord, qu’il avait été dépensé jusque-là, à cause de la guerre, 13 588 fr.90. Il y eut à faire, aux édifices communaux, des réparations qui coûtèrent 21 287 fr.47 ; en ajoutant à ces chiffres d’autres dépenses, qu’on ne connut que plus tard, on peut affirmer sans exagération, que la guerre coûta au moins 45 000 francs à la commune de Maisons-Alfort. Pour un budget de 59 000 francs, la proportion était considérable.

D’après : Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort (1898)

 

 
%d blogueurs aiment cette page :