Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Visite du CGMA au TGI de Créteil 15 novembre 2012

Filed under: CGMA — cgma @ 15:00
Tags: ,

Les adhérents du CGMA et quelques invités ont assisté à la séance de la  11ème chambre du Tribunal de Grande Instance de Créteil.

La visite a réuni 22 personnes, la présentation et le débriefing étaient assurés par l’Association « Justice et Ville » sise au TGI.

Une après-midi très instructive que nous conseillons à d’autres associations ou à titre individuel.

Tribunal de Grande Instance de Créteil
Rue Pasteur Vallery Radot

 

15 novembre 1911 – Gustave-Joseph-Victor BARRIER

Filed under: Ephéméride,Histoire locale — cgma @ 12:00
Tags:

1911 – Gustave-Joseph-Victor BARRIER

Gustave-Joseph-Victor Barrier; (1853-1945) professeur puis directeur de l’École Vétérinaire du 1-1-1900 au 15-11-1911, Il sera également conseiller général, puis Vice-Président du Conseil Général de la Seine

 

15 novembre 1846 – Simon, Claude LECOUTEUX

1846 – Simon, Claude LECOUTEUX

Maire de Créteil 1831 à 1846.

– Né le 1er juillet 1784 à Maisons-Alfort.
– Maire de Créteil : nommé début mars 1831, mort en fonction le 15 novembre 1846.
– Cultivateur.
– Il appartient à une famille qui gère quatre des fermes du pays et va maintenir le village dans une vocation avant tout rurale.
– Il délaisse la partie administrative de sa tâche, mais s’occupe de Créteil sur le plan de son aménagement : élargissement et normalisation des chemins, empierrement des rues, construction du pont sur la Marne (1840), redressement de la voie aux vaches en 1841 (route de Choisy), installation de la voie ferrée Paris-Lyon à travers les prés des Bouvets.
– Le problème du local de la Mairie se pose. Le conseil municipal se réinstalle dans la salle voisine du porche, située au dessus du local où se trouve l’école.
– Diverses solutions sont envisagées, qui tendent toutes à maintenir groupés autour de l’église les divers services municipaux.
– En 1836, M. Lecouteux achète une partie de l’ancienne maison du général Favereau, au 24, Grande-Rue (16 à 20 actuels) ; il propose d’en céder gratuitement une petite portion (271m2) à la commune.
– La construction de la mairie, commencée en 1838, se délabre en 1842. Elle doit être refaite. Elle comporte un bâtiment double à deux étages dont l’un est carré et l’autre lambrissé, situé entre deux cours. Celle de devant est séparée de la rue par une grille de fer.

 

 
%d blogueurs aiment cette page :