Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Au NECC, les 12 et 13 mai avec les amis de la Cécilienne 21 avril 2012

Filed under: Amis de la Cécilienne,Danse — cgma @ 02:00
Tags: , ,

 

10 mars 2012 (20) : retour avenue Gambetta 20 avril 2012

Pour les maîtres qui savent lire

Prenons le chemin

Un coup d’œil sur la gauche

Non, direction le parking

Vue sur le parking

Cliquez sur le pla pour revoir la visite

Cliquez sur ce plan pour revoir la visite

Nous arrivons sur le parking à l’angle de l’avenue GAMBETTA et de la rue de VINCENNES où M. DESJARDIN nous attend avec une ruche. Eh oui, de l’apiculture à Maisons-Alfort loin des pesticides des campagnes. Les abeilles prolifèrent et donnent un miel de très bonne qualité.

Une animation orchestrée par l’OMC est proposée aux nombreux enfants présents  qui pour une fois se coucheront plus tard. La fête terminée sous l’autoroute nous nous rendons au 122, rue Roger FRANÇOIS à l’Espace Loisir Charentonneau où quelques plats nous attendent.

Nous descendons la rue de VINCENNES, jusqu’à la rue BLANCHET, puis remontons rue RENARD pour tourner rue Roger FRANÇOIS.

A suivre

 

20 avril 1803 – Un grand mariage à Maisons-Alfort !

Filed under: CGMA,Ephéméride — cgma @ 11:00
Tags: ,

1803 – Mariage CHARPENTIER et AUBERT-DUBAYET

Archives Municipales de Maisons-Alfort
Registre de l’État-Civil. Bobine de microfilm 1Mi 604
Acte numéro 4
Mariage en date du 7 floréal an 11. (20 avril 1803)

Du septième jour de floréal l’an onzième de la République française, huit heures du matin. –

Acte de mariage de Henry François Marie Charpentier âgé de trente-trois ans, né à Soissons département de l’Aisne le vingt trois du mois de juin mil sept cent soixante neuf profession de Général de Brigade à Vailly département de l’Aisne fils majeur de Henry Charles Charpentier et de Charlotte Cécile Chatelain ses père et mère, le père décédé, –
Et de Marie Félix Constance Euphrosine Aubert-Dubayet âgée de seize ans, née à Grenoble département de l’Isère le quatre du mois de janvier mil sept cent quatre vingt sept demeurant à Maisons-Alfort département de la Seine, fille mineure de Jean Baptiste Annibal Aubert-Dubayet et de Jeanne Armand Esprit Félix Pouchot de Jolière ses père et mère, le père décédé –
Les actes préléminaires sont extraits des Registres des publications de mariages faites à Vailly domicile de l’époux les vingt sept germinal dernier et quatre floréal courant ; pareilles publications faites les mêmes jours à Maisons-Alfort domicile de l’épouse. , –
Affichés aux termes de la loi le dit jour vingt sept germinal et les actes de naissances des époux et ceux de la mère et des pères décédés le tout en forme ; de tous lesquels actes il a été donné lecture par moi officier publie aux termes de la loi.
Lesdits époux présens ont déclaré prendre en mariage, l’un Marie Félix Constance Euphrosine Aubert-Dubayet l’autre Henry François Marie Charpentier.

En présence de François Joseph Lefèvre demeurant à Paris demeurant à Paris département de profession de Général et Sénateur âgé de quarante huit ans, ami de l’époux.
De Jean Charles François Pioche demeurant à Versailles département de Seine et Oise profession Ingénieur en chef des ponts et chaussées âgé de cinquante quatre ans, ami de l’époux.
De Jean de Dieu Soult demeurant à Paris département de la Seine profession de Général commandant la garde des Consuls, âgé de trente quatre ans, ami de l’épouse,
De Pierre Dupont demeurant à Mézières département des Ardennes profession de Général Commandant la deuxième division militaire, âgé de trente huit ans, ami de l’épouse,
De Jean-François Carra Saint-Cyr domicilié en cette commune Général de Brigade âgé de quarante trois ans, beau-père de l’épouse,
De Jeanne Armand Esprit Félix Pouchot de Jolière épouse dudit Général Carra Saint-Cyr et mère de l’épouse.
De Charlotte Cécile Chatelain âgé de soixante treize ans, domiciliée à Vailly Département de l’Aisne, mère de l’époux
Et de plusieurs autres parens et amis des époux. Après quoi moi, Maire de la dite commune ai prononcé qu’au nom de la loi les dits époux sont unis en mariage, et ont signé

Signatures :
Les personnes citées dans l’acte :
Charpentier, Aubert-Dubayet, Pouchot, Carra Saint-Cyr, Pioche, Dupont, Lefevre, Chastellain-Charpentier, Soult
Mais également des personnalités connues
Cara-Deveaux, B. Bonaparte, Beauharnais, Junot, Agar, Recourt, Menant, Hérard, Castera, Philippe Lenoble, Gueroux
Ainsi que
Le secrétaire Porcher et le maire Roger.

Les personnes citées dans l’acte :

La famille
********

Charpentier Henry François Marie Charpentier, l’époux
né à Soissons (Aisne) le 23-06-1769
Général de Brigade à Vailly département de l’Aisne

Constance Aubert-Du Bayet
Marie Félix Constance Euphrosine, l’épouse
née à Grenoble (Isère) le 04-01-1767
demeurant à Maisons-Alfort département de la Seine

Aubert-Du Bayet
Jean Baptiste Annibal Aubert-Dubayet le Général
Le père de l’épouse, décédé.

Carra Saint-Cyr Jean-François Carra Saint-Cyr
Général de Brigade, 43 ans,
domicilié à Maisons-Alfort, beau-père de l’épouse.

Pouchot Jeanne Armand Esprit Félix Pouchot de Jolière épouse dudit Général Carra Saint-Cyr et mère de l’épouse

Charlotte Cécile Chatelain, 73 ans,
domiciliée à Vailly Département de l’Aisne, mère de l’époux

Les généraux
***********

Henry François Marie Charpentier, l’époux né à Soissons (Aisne) le 23-06-1769
Général de Brigade à Vailly département de l’Aisne.

Jean-François Carra Saint-Cyr – domicilié en cette commune Général de Brigade âgé de quarante trois ans, beau-père de l’épouse.

François Joseph Lefèvre demeurant à Paris département de profession de Général et Sénateur âgé de quarante huit ans, ami de l’époux.

Nicolas Jean de Dieu Soult – Général commandant la garde des Consuls, âgé de trente quatre ans, ami de l’épouse, (1769 – ibid 1851).

Pierre Dupont – demeurant à Mézières département des Ardennes profession de Général Commandant la deuxième division militaire, âgé de trente huit ans, ami de l’épouse.

Source Archives Municipales de Maisons-Alfort

 

20 avril 1894 – Joseph DELTEIL

1894 – Joseph DELTEIL

Joseph Delteil, né à Villar-en-Val (Aude), le 20 avril 1894 et mort le 16 avril 1978 à La Tuilerie de Massane (Hérault), est un écrivain et poète français. En 1923, année de sa rencontre avec les surréalistes Aragon et Breton et de son adhésion à la Société des gens de Lettres, il publie « Choléra », roman étrange se déroulant en grande partie à Maisons-Alfort.
Terre d’écriture – 2008

 

19 avril – Les deux Germaine 19 avril 2012

Découvrons ou redécouvrons deux Val-de-Marnaises prénommées Germaine.

La Dame aux sept prénoms :

Centenaire décédée à Saint-Mandé le 19 avril 2008*

La Dame du groupe des Six :

Née à Saint-Maur le 19 avril 1892

 

10 mars 2012 (19) : La rue sans nom ?

*

*

Nous avons quittés la rue de la CONCORDE pour rejoindre l’avenue GAMBETTA. Nous avons pris un chemin puis une rue qui rejoint des deux rues de GRAVELLE et de JOINVILLE.

Quel est le nom de cette rue ?

*

Le premier chemin qui part de la rue de la CONCORDE

La rue de GRAVELLE

 

La rue sans nom ?

La rue de JOINVILLE

Prenons le deuxième chemin

*

A suivre

*

 

Communication de l’APEMA, le 18 avril 18 avril 2012

Filed under: APEMA — cgma @ 16:00
Tags:

Notre Blog:  http://apema.over-blog.fr: 

SURVOLE DE MAISONS-ALFORT A TRÈS BASES ALTITUDES

le 18 avril 2012

Depuis le début de l’après midi notre ville est survolée à intervalles régulier par des avions volant a très base altitude, notre présidente à contacter la DGAC  puis la mairie ou elle a joint M..Capitanio. Renseignements pris , il s’ agirait selon la DGAC  de circonstances météorologiques  exceptionnelles.

Merci de ne contacter ni la mairie, ni la DGAC afin de ne pas encombrer leur standard

Nous vous tiendrons informé dés que nous aurons de plus amples informations sur cette situation.

Bonne réception
C. Raclot

 

10 mars 2012 (18) : rue de Joinville

Continuons notre promenade dans les rues de Charentonneau,

après la rue de la CONCORDE et de GRAVELLE voici la rue de JOINVILLE

L’histoire de la rue de Joinville

Date 1975.12.04
Début 1896
Nom Joinville
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
S’appelait Rue de l’Ecluse
S’appellera A partir de 1979, rue Roger François ( à l’ouest de l’autoroute)
Situation 1903 : va de l’avenue de Saint-Maurice à la rue du Buisson Joyeux
1934 (plan) : va de l’avenue de Saint-Maurice à la rue Michelet
1979 : va de la rue Michelet et finit en impasse
2010 (plan) : va de la rue Michelet et finit en impasse
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibération du 25.02.1923 : voirie urbaine
1931 : pose des égouts
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse suite à la construction de l’autoroute A86
page 242
 

17 avril 1909 – Alain POHER 17 avril 2012

1909 – Alain POHER

o 17 avril 1909, Ablon-sur-Seine Val-de-Marne.
x 19 août 1938, Escoublas-La-Baule (Loire-Inférieure)
Jeanne Marie Rose Henriette Tugler.
† 9 décembre 1996, Paris XVI.

Dossier d’archives numéro 5 (mai 1999)

LE 20 MAI 1999, LE SÉNAT A RENDU HOMMAGE A ALAIN POHER
Président du Sénat de 1968 à 1992
Président de la République par intérim en 1969 et en 1974
Président de l’Assemblée parlementaire européenne de 1966 à 1969

Né le 17 avril 1909 à Ablon-sur-Seine, Alain Poher, licencié en droit, diplômé de l’École libre des sciences politiques, ingénieur civil des Mines, entre au ministère des Finances comme rédacteur, puis comme administrateur civil.

Résistant dès 1941, après avoir été grièvement blessé au front en 1940, il participe au réseau “Libération-Nord”. Il préside en 1944 le comité de libération du ministère des Finances.

Élu maire d’Ablon-sur-Seine en 1945, il le restera jusqu’en 1983.
Chef de cabinet de Robert Schuman, ministre des Finances de juin à novembre 1946, il est élu au premier Conseil de la République de 1946 à 1948, où il est désigné comme rapporteur général de la commission des finances.

En 1948, il est nommé Secrétaire d’État aux Finances, puis au Budget, dans les gouvernements Schuman et Queuille.
Commissaire général aux Affaires allemandes et autrichiennes de 1948 à 1950, il devient délégué de la France et président de l’Autorité internationale de la Ruhr de 1950 à 1952.
Réélu Sénateur MRP de la Seine en 1952, il siège sans interruption au Conseil de la République, puis au Sénat, pendant plus de 40 ans.
Secrétaire d’État à la Marine dans le cabinet de Félix Gaillard en 1957-1958 et membre de l’Assemblée parlementaire européenne de 1958 à 1977, il y préside le groupe démocrate chrétien de 1959 à 1966 et l’assemblée elle-même de 1966 à 1969.
Enfin, il est Président du Sénat sans interruption pendant 24 ans, de 1968 à 1992

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

16 Mai 1896 – DURST 16 avril 2012

1896 – Remplacement du maire

Le 16 mai 1896, à la suite du renouvellement du conseil municipal, M. Durst, qui était maire depuis douze ans, fut remplacé dans sa fonction par Amédée Chenal qui avait été adjoint à deux reprises et faisait partie du conseil depuis huit ans.

d’après Amédée Chenal Maire de Maisons-Alfort

 

16 avril 1966 – Jumelage Moers et Maisons-Alfort

1966 – Jumelage

Le 16 avril 1966, cérémonie du jumelage des deux villes de Moers (Allemagne) et Maisons-Alfort. Albert NEUSE est le bourgmestre et René NECTOUX le maire.

 

16 mai 1920 – Martine Carol

1920 – Martine CAROL

CAROL Martine, (o Saint-Mandé, 1920). Artiste.
Marie-Louise Mourer dite Martine CAROL
o 16 mai 1920, Saint-Mandé.
x  Joseph Stephan Crane
x 15 juillet 1954, Christian-Jaque
x 3 août 1959, Docteur André Rouveix
x 30 juin 1966, Thomas Elund
† 6 février 1967, Monaco.

En 1946, elle débute au théâtre de la Renaissance dans la Route au tabac. A l’écran, elle tient de petits rôles dans la Ferme aux loups (Richard Pottier, 1943) et Voyage surprise (P. Prévert 1947). Mais c’est grâce à un coup d’éclat publicitaire (elle se jette dans la Seine du pont de l’Alma, feignant un désespoir d’amour), une opération de chirurgie esthétique (redressement de son nez) et surtout un rôle quasiment écrit pour elle, celui de Caroline chérie (1951, roman de Cecil Saint-Laurent porté à l’écran par Richard Poirier), qu’elle accède au rang de vedette. Le film, où elle dévoile généreusement son anatomie, sera suivi en 1953 d’Un caprice de Caroline, de Jean Devaivre. C’est le début d’une série de films pseudo-historiques, pimentés d’érotisme aimable  Lucrèce Borgia (1953), Lysistrara (épisode de Destinées, 1954), Madame du Barry (id.), Nana (1955), tous réalisés par son second mari, Christian-Jaque. Elle tourne aussi avec René Clair (les Belles de nuit, 1952), et, en Italie, Alberto Lattuada (la Pensionnaire, 1954).

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

*****

Mentions marginales de l’acte de naissance :

1 – a contracté mariage le quinze juillet mil neuf cent cinquante quatre en la mairie de Grasse (Alpes-Maritimes) avec Christian Albert François Maudet. Ce 17 juillet 1954 Le Maire.
2 – Mariage Maudet-Mourer dissous par jugement de divorce rendu le treize mai mil neuf cent cinquante neuf par le tribunal de grande instance de la Seine. Ordonnance de non conciliation du onze août mil neuf cent cinquante huit. Ce 28 juillet 1959 Le Maire.
3 – a contracté mariage à Pétionville République d’Haïti, le trois août mil neuf cent cinquante neuf avec André Rouveix. Acte transcrit à l’ambassade de France en Haïti le 7 avril 1961, sous le n° 21. Ce 31 mai 1961. Le Maire.
4 -Divorcée de André Rouveix par décision rendue le 22 juin 1962 par le tribunal de grande instance de la Seine, transcrit le 11 décembre 1962 à Paris 1er. – Le 15 novembre 1993. Le Maire.
5 – Mariée à Londres le 30 juin 1966 avec Thomas Eland transcrit le 8 février 1967 au Consulat général de France à Londres. Le 15 novembre 1993. Le Maire.
6 -Décédée le 6 février 1967 à Monaco (Principauté). Le 15 novembre 1993. Le Maire.

Il est a noté que le mariage à Londres en 1966 n’a été transcrit en Mention Marginale qu’en 1993.

Généalogistes, ne désespérez pas !

 

15 avril 1912 – Le Titanic 15 avril 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags:

1912 – Le Titanic

Naufrage du Titanic le 15 avril 1912.

 

14 avril 1980 – Navette Columbia 14 avril 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 02:00
Tags: ,

1980 – Navette Columbia

Premier vol de la navette spatiale Columbia le 14 avril 1980.

 

13 avril 1695 – Jean de La Fontaine (Rue) 13 avril 2012

Filed under: Ephéméride — cgma @ 18:00
Tags: ,

1695 – Jean de La Fontaine

Jean de La Fontaine, Ecrivain
o 8 juillet 1621 Château-Thierry
13 avril 1695 Paris

Jean de La Fontaine est baptisé le 8 juillet 1621 à Château-Thierry. Son acte de baptême est conservé dans sa maison natale, salle XVIIème siècle. Charles Perrault a écrit sa biographie

Une rue porte son nom à Maisons-Alfort, voici son histoire.

*

Date 1909.07.23
Début 1896
Nom La Fontaine
Type rue
Prénom Jean
Nom Fontaine (de la)
Quartier Charentonneau
Apparition Existe en 1896
Dénomination Délibération du 23.07.1909
S’appelait Rue de l’Alliance
Situation 1934 (plan) : va de l’avenue Saint-Maurice à la rue Michelet
1957 : va de l’avenue Georges Clémenceau à la rue Michelet
2010 (plan) : va de l’avenue Georges Clémenceau à la rue Michelet
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1931 : pose des égouts
page 251
Célébrité ou histoire Jean de La Fontaine, poète français, né à Château-Thierry (02) en 1621 et mort à Paris en 1695
Égouts 1931
Écrivain Jean de la Fontaine
Célébrité /
Personnalité
Jean de la Fontaine

*

 

 

Voyages virtuels

Filed under: Détente — cgma @ 14:44
Tags:

Un voyage virtuel : New York, Manhattan, Night

___

Visite du bateau Le Trois-mâts Belem

 

Black Notes à la Médiathèque du 2 mai au 30 juin 2012

Filed under: Maisons-Alfort,Médiathèque,Musique — cgma @ 02:00
Tags: , ,

 

10 mars 2012 (17) : rue de Gravelle et de Joinville 12 avril 2012

*

poursuivons notre balade en quittant la rue de la CONCORDE et la rue de la FÉDÉRATION pour prendre le petit chemin qui conduit à la rue de GRAVELLE.

*

L’histoire de la rue de Gravelle

*

Date 1908.07.24
Début 1896
Nom Gravelle
Type rue de
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
S’appelera Rue de Normandie en partie à partir de 1979, à l’ouest de l’autoroute
Situation 1903 : va de la rue du Buisson Joyeux à l’avenue Saint-Maurice
1928 : va de la rue Condorcet à l’avenue Saint-Maurice
1934 (plan) : va de la rue Michelet à l’avenue Saint-Maurice
1957 : va de la rue Condorcet à l’avenue Georges Clémenceau
1979 : va de la rue Michelet et finit en impasse
2010 (plan) : va de la rue Michelet et finit en impasse
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers Délibérations du 24.07.1908 et 25.02.1923 : voirie urbaine
1931 : pose des égouts
Arrêté du 04.12.1975 : mise en impasse suite construction autoroute

*

Les articles “Balade et Lampions 2012″

 

Cueillez des pommes 11 avril 2012

Filed under: Détente — cgma @ 17:00
Tags:

Cliquez sur la pomme pour commencer la cueillette



 

10 mars 2012 (16) : rue de la Fédération

Après l’avenue GAMBETTA et les rues Roger FRANÇOIS, BLANCHET, de NORMANDIE, de la CONCORDE poursuivons notre balade jusqu’à la rue de La FÉDÉRATION.

direction rue de La Fédération

sous l'autoroute

après le pont, à droite le petit chemin qui mène à l'avenue GAMBETTA

Angle des rues de la Concorde et de la Fédération

*

L’histoire de la rue de la Fédération

Date 1909.07.23
Début 1896
Nom Fédération
Type rue de la
Quartier Charentonneau
Apparition 1896
Dénomination Délibération du 23.07.1909
S’appelait Rue du tsar Nicolas II
Situation 1910 : va de la rue de la Concorde au quai de halage
1934 (plan) : va de la rue de la Concorde à l’avenue Joffre
2012 (plan) : va de la rue de la Concorde à l’avenue Joffre
Existe en 2012 Existe en 2012
Divers 1930 : pose des égouts
page 171
Célébrité ou histoire Fête célébrée le 14 juillet à l’occasion du 1er anniversaire de la Prise de la Bastille.
Égouts 1930

*

Les articles “Balade et Lampions 2012″

 

 
%d blogueurs aiment cette page :