Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Plus que 10 heures pour exposer vos photos; 20 janvier 2012

Filed under: Centre Culturel Charentonneau — cgma @ 09:00
Tags:

 

Ce soir 20 janvier à 19 heures

Bonjour,

Je vous rappelle que nous avons une rencontre avec les habitants pour présenter le projet de l’exposition collective
« Petite vitesse et grande lenteur »
et présenter l’ensemble des photos reçues.
Nous commençons à 19h
Si vous souhaiter passer pour faire connaissance avec les personnes qui seront présentes.
Bonne journée et peut-être à ce soir.
Cordialement
Anne Louvard
Responsable du Centre Culturel Charentonneau
Office Municipal de la Culture
120 rue Roger François
94700 Maisons-Alfort
01 58 73 43 06

 

20 janvier 1899 – Pierre GANDON

1899 – Pierre GANDON

GANDON Pierre, (o L’Hay-les-Roses, 1899) Peintre, Graveur, Illustrateur
20 janvier 1899, L’Hay-les-Roses (Val-de-marne)
x   27 février 1928, Paris XVIII

L’acte de naissance de Pierre Gandon, nous apprend ou confirme, que la commune portait le nom de  l’Hay avant de devenir L’Hay les Roses. Un père graveur, un témoin charron et un autre artiste peintre, Pierre Gandon semblait, dès son acte de naissance, destiné à devenir le graveur que nous avons connaissons.
Il fut un spécialiste de la patine du timbre poste. Il en a exécuté de nombreux types de 1941 à 1989 pour la France et pour l’étranger. Chevalier de la légion d’honneur. Timbres de Pétain, Marianne 1945-1954, La Liberté guidant le peuple 1982-1989. Il a illustré De Goupil à Margot de Louis Pergaud et Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier.

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

20 janvier 1767 – Etienne SILHOUETTE

1767 – Etienne SILHOUETTE

SILHOUETTE Etienne de, (†  Bry, 1767). Homme politique. As

o 5 juillet 1709, Limoges.
20 janvier 1767, Bry-sur-Marne (Val-de-marne).

Etienne de Silhouette, né à Limoges en 1709, mort en 1767, fut successivement conseiller au parlement de Metz, maître des requêtes, commissaire pour la fixation des limites en Acadie (1748), commissaire du roi près la Compagnie des Indes, enfin contrôleur des finances (1757). Il commença quelques réformes et fit rentrer 72 millions dans le trésor ; mais ayant voulu diminuer les dépenses personnelles du roi et établir de nouveaux impôts, il perdit tout crédit et fut forcé de quitter le ministère au bout de huit mois. On a de lui divers ouvrages ainsi que de traductions de l’anglais. Silhouette occupa beaucoup le public pendant son court ministère, et, après sa chute, tout ce qu’ordonnait la mode était à la Silhouette ; le nom de Silhouette est resté à une manière de faire les portraits avec l’ombre de la figure, par cette seule raison qu’elle fut en vogue à cette époque.

Dictionnaire Universel par Bouillet. 1855

Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

20 janvier 1899 – Edouard BLED

1899 – Édouard BLED

BLED Edouard, (o Saint-Maur, 1899) Directeur d’école, Grammairien.
o 20 janvier 1899, Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-marne)
x 12 août 1933 Paris IV
Jeanne Marguerite Odette Berny
† 29 décembre 1996, Nice.

Edouard Bled, « le Bled », le maître de la grammaire et de l’orthographe, est mort dimanche à l’âge de quatre-vingt-dix-sept ans, a-t-on appris mardi auprès de sa famille.
Instituteur puis directeur d’école en région parisienne et à Paris, Edouard Bled était connu de toutes les générations d’écoliers depuis 1946, date de parution de ses manuels d’orthographe à la couverture bleue estampillée d’une machine à écrire rouge et d’une plume d’oie, écrits en collaboration avec Odette, sa femme, elle-même institutrice.
Edouard Bled avait pris sa retraite en 1960, mais les ‘Bled’ ont continué à être réédités, adaptés, enrichis : près de 17 millions d’exemplaires au total ont été vendus.

3 – Dictionnaire des célébrités du Val-de-Marne

 

 
%d blogueurs aiment cette page :