Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Exposez vos photos « DESSUS, DESSOUS » 6 décembre 2010

Filed under: Centre Culturel Charentonneau — cgma @ 14:00
Tags:

*

Exposez vos photos « DESSUS, DESSOUS »

*
Une exposition collective ouverte à toute personne qui habite, travaille ou est scolarisée dans le quartier de Charentonneau. Cette exposition sera présentée dans le hall du NECC dans le cadre du Printemps des Arts, du 2 au 12 mars 2011.
*

Une réunion d’information et de présentation des photos reçues sera organisée :
le lundi 17 janvier 2011 à 19h30, à l’Espace loisirs, 122 rue Roger François.

 

Amusante, la langue française

Filed under: Détente — cgma @ 04:00
Tags:

Les termes empruntés au monde animal sont partout.

La preuve :

Que vous soyez fier comme un coq, fort comme un boeuf, têtu comme une mule, malin comme un singe, chaud lapin ou fine mouche, vous êtes tous, un jour ou l’autre, devenu chèvre pour une caille aux yeux de biche.

Vous arrivez frais comme un gardon à votre premier rendez-vous et là, pas un chat ! Vous faites le pied de grue, vous demandant si cette bécasse vous a réellement posé un lapin. Le type qui vous a obtenu ce rancard, avec lequel vous êtes copain comme cochon, vous l’a certifié :  » Cette poule a du chien, Une vraie panthère !  » C’est sûr, vous serez un crapaud mort d’amour. Mais tout de même, elle vous traite comme un chien.  Vous êtes prêt à gueuler comme un putois, mais non, elle arrive.

Bon, dix minutes de retard, il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard. Sauf que la fameuse souris, avec sa crinière de lion, est en fait plate comme une limande, myope comme une taupe, elle souffle comme un phoque et rit comme une baleine. Vous restez muet comme une carpe.  Elle essaie bien de vous tirer les vers du nez, mais vous sautez du coq à l’âne et finissez par noyer le poisson. Vous avez le bourdon, envie de verser des larmes de crocodile. Vous finissez par vous inventer une fièvre de cheval qui vous permet de filer comme un lièvre. Vous avez beau être doux comme un agneau, faut tout de même pas vous prendre pour un pigeon.

*

 

 
%d blogueurs aiment cette page :