Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Paris Chanson 23 décembre 2009

Filed under: Détente,Maisons-Alfort — cgma @ 04:00
Tags: ,

 

*

Paris d’hier …

 

Lina Margy, Lys Gauly, Lucienne Delyle, Mistinguett, Joséphine Baker, Edith Piaf, Charles Trenet, Francis Lemarque, Patachou, Yves Montand, Marc Ogeret, Charles Aznavour, Serge Reggiani, Juliette Gréco, Jacques Brel, Georges Brassens, Mouloudji, Léo Ferré, Joe Dassin, Catherine Sauvage, Pierre Perret, Georges Chelon ont chanté Paris…

*

Ils l’ont chanté sur tous les modes majeur ou mineur…

Ils l’ont chanté par tous les temps, toutes les saisons, au printemps « J’aime Paris au mois de mai » en été « Paris au mois d’août », mais aussi en automne Paris couleur novembre »

Ils ont chanté la Seine »Chanson de la Seine », ses quais et ses ponts « Sous les ponts de Paris »

Ils ont chanté ses boulevards « Les grands Boulevards », « Boulevard des Batignolles »,

Ses faubourgs, « A Paris dans chaque faubourg »,

Ses quartiers « Belleville Ménilmontant », « Quartier Latin »,

Ses monuments « Complainte de la tour Eiffel »,

Ses jardins « Le jardin du Luxembourg »,

Ses rues « Rues des blancs manteaux »,

Ses moyens de transports « Complainte de l’heure de pointe »,

Ses gares « A la gare Saint-Lazare »,

Ses Habitants « Mademoiselle de Paris », « Un gamin de Paris »,

Son histoire « Les loups sont entrés dans Paris »,

Une discographie a déjà été consacrée aux chansons de Paris des années trente aux années quatre vingt : elle est en consultation à l’Espace Musique.

 

 

Paris d’aujourd’hui…

 

Paris déchaîne les passions « I love Paris », « Paris je t’aime », « Paris je ne t’aime plus », « J’aime plus Paris ».

La nouvelle génération de chanteurs n’est pas en reste.

Pour elle aussi Paris est la capitale des amours et des désamours, elle chante et elle enchante.

Dans cette nouvelle discographie, parmi ces chanteurs de la fin du vingtième siècle, se glisse des chanteurs plus anciens… mais toujours aussi verts qui font rimer, la ville en vers libre…

Pas de conflits de génération… les jeunes revisitent les chansons de l’ancien répertoire qui n’ont pas pris une ride… et inventent un Parsi nouveau … mais Paris sera toujours Paris, mi-ombre, mi-lumière…

*

La brochure « Paris chanson » est disponible à la

*

     
  Médiathèque André Malraux
  4, rue Albert Camus
  Maisons-Alfort
  (métro Juilliottes)
  tél : 01.43.76.30.77
     
  Horaires Espace Musique
  Mardi    14h00 – 19h30
  Mercredi    09h30 – 18h00
  Vendredi    14h00 – 19h30
  Samedi    09h30 – 17h00
     

*

NOUVEAU
Tous les ouvrages (livres et périodiques), CD et DVD disponibles à la Médiathèque André Malraux et dans les bibliothèques annexes sont désormais consultables via internet.

Médiathèque André Malraux et bibliothèques

Puis allez sur : 

Consulter le fonds des bibliothèques de la ville

*

Publicités
 

Utilisez les catégories 21 décembre 2009

*

Utilisez les catégories pour sélectionner tous les articles parus sur une Association :

*

atelier couleurs – Poterie etc

cgma – Généalogie

embellir la vie – Couture

emma – Ecole de Musique Moderne et Ancienne

*

 

Eglise Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-de-Charentonneau 20 décembre 2009

*

Inventaire général du patrimoine culturel

 

« 1 nartex sous tribune ; nef de 3 travées séparée des bas côtés par des arcs surbaissés sur des piliers minces ; nef couverte en berceau dont les arcs doubleaux reposent sur des pilastres ; sur les carrés du transept vaste coupole sur pendentifs ». Lire la suite sur le site du Ministère de la Culture :

    Eglise Paroissiale Notre Dame du Sacré Coeur

 

Et à ne pas manquer les textes et photographies :

    Le dossier complet de l’Eglise  Notre-Dame du Sacré Coeur

    Le petit orgue et le buffet d’orgue

*

 

Du 23 au 30 janvier : Fête de la Lumière, le programme 19 décembre 2009

*

*

Renseignements : 01 58 73 46 06

https://charentonneau.wordpress.com/agenda/

www.fetedelalumiere.fr

*

NECC (Nouvel Espace Culturel Charentonneau). 107, avenue Gambetta.

Centre Culturel Charentonneau. 107, avenue Gambetta (Entrée à l’arrière du bâtiment).

Espace Loisirs de Charentonneau. 122, rue Roger François.

Ecole élémentaire Raspail. 45, rue Georges Clémenceau.

*

Pour vous repérer, utilisez le :

Le Plan interactif de la ville de Maisons-Alfort

*

 

Du 23 au 30 janvier : Fête de la Lumière, l’affiche

*

 *

Renseignements : 01 58 73 43 06

www.fetedelalumiere.fr

*

 

Liens des Associations du quartier de Charentonneau

*

Les sites des Associations

*

Les blogs des Associations

        Deux articles récents parus sur les blogs :

 *

Liens généraux

*

                    Et pour terminer :

                    Des nouvelles du père Noël

*

 

Le 18 décembre 1895 – Assistance à domicile 18 décembre 2009

Filed under: Histoire locale,Maisons-Alfort — cgma @ 19:00
Tags:

*

1895 – Assistance à domicile

Assistance à domicile. – Le service de l’assistance à domicile, établi dans la commune, conformément aux délibérations du Conseil général en date des 18 décembre 1895 et 26 avril 1896, est organisé de la manière suivante ces secours sont attribués aux vieillards, soit isolés, soit mariés, qui ont au moins 65 ans d’âge et 10 ans de séjour dans une des communes du département. La municipalité de Maisons-Alfort exige, en outre, 5 ans de séjour dans la commune. Les allocations sont variables, suivant les cas et les ressources, ainsi que le nombre des bénéficiaires.
Actuellement, dix vieillards sont secourus : quatre reçoivent 25 francs par mois, deux, 15 francs, et un, 12 francs. Le tiers de la dépense est remboursé par le département.

Extrait de : Département de la Seine – Direction des affaires départementales.
Etat des communes à la fin du XIXe siècle publié sous les auspices du Conseil Général
Notice Historique et Renseignements administratifs – Maisons-Alfort – 1904
*

 

 
%d blogueurs aiment cette page :