Charentonneau

Les manifestations des associations du quartier de Charentonneau

Hall de l’Hôtel de Ville de Maisons-Alfort 10 février 2013

Filed under: Histoire locale,Maisons-Alfort — cgma @ 02:00
Tags:

EXPOSITION : FORT DE CHARENTON
Jusqu’en mars
Hall de l’Hôtel de Ville

ExpoFortdeCharenton1

*

*

*

Le fort de Charenton situé à Maisons-Alfort, fut le premier des 16 forts construits autour de Paris à la fin du XIX ème siècle. Le service des Archives du Ministère de la Défense met à la disposition de la Ville une exposition qui retrace en 14 panneaux, l’histoire de ces fortifications et détaille plus particulièrement le rôle du Fort de Charenton depuis sa construction à nos jours.

*

*

*

*

LISTE DES UNITÉS AYANT SÉJOURNES AU FORT DE CHARENTON

20 juin 1843 : 13ème et 18ème régiment d’infanterie de ligne

1844 : 16ème léger (jusqu’en 1849 Camp de Charenton)

1er janvier 1845 : 16ème léger

+ du 1er juillet 1845 au 1er janvier 1846 : 13ème ligne

1er janvier 1849 : 1er léger

+ il y avait réparti dans tous les forts de la rive droite, le 13ème d’artillerie

1er octobre 1849 : 64ème de ligne (rentre d’Algérie)

1er janvier 1851 : 18ème ligne

1er avril 1851: 2ème ligne

1er octobre 1851: 43ème de ligne (rentre d’Algérie)

1er octobre 1852 : 5ème de ligne

20 janvier 1853 au 19 mai 1859 : 36ème d’infanterie de ligne (rentre d’talie)

1er juillet 1854 au 1er avril 1855 : 66ème d’infanterie de ligne

1er février 1855 : 20ème d’infanterie de ligne (rentre de Crimée)

1er avril 1855 au 1er octobre 1855 : 12ème bataillon de chasseurs à pied (rentre de la Baltique)

1er octobre 1855 :18ème bataillon de chasseurs à pied part en Algérie)

1er janvier 1856 : 20ème d’infanterie

1857 : 39ème d’infanterie

1858 : 18ème d’infanterie (part en Italie)

1859 : 7ème d’infanterie (part à Arles en 1860, puis à Rome)

1860 : 34ème d’infanterie rentre d’Italie et remplace le 7ème

44ème d’infanterie (dépôt)

1865: 58ème d’infanterie

1869 : 59ème d’infanterie (part à l’armée du Rhin)

1870 : voir situations de prise d’armes du moment dans le texte

1876: 113ème de ligne(9 ème D.I.)

1er octobre 1879 : 25 ème d’infanterie et de chasseurs à pied

117ème de ligne (8 ème DI.)

12ème et 13ème R.A. à Vincennes jusqu’en 1884 au moins

1911-1913 : 59ème régiment d’artillerie

1914 : 3ème régiment d’artillerie coloniale jusqu’en 1920-1921

1921 – 1922 : 5ème groupe de chasseurs cyclistes qui devient le S mai 1929 le 2 ème bataillon de Dragons Portés

1923-1924 : 32ème régiment d’artillerie de campagne puis d’artillerie divisionnaire

1930 : 4ème groupe 1 ère légion GRM (10ème et 11ème compagnies)

1936 : Réorganisation du 01/01: 3ème groupe 9ème légion GRM (9ème et 10ème Cies)

1936 : 23ème régiment d’infanterie coloniale (partiellement)

1939: Réorganisation du 01/09 : 3ème groupe 1ère légion GRM (8ème et 9ème Cies)

1940 : 21ème dépôt d’artillerie

1940 : (1er novembre) 1er groupement de réserves motorisés de la Gendarmerie Départementale

1946 : C.I de la 22ème Légion de Garde Républicaine

Unité d’instruction de Charenton : les U.I.C.

des unités de la Garde Républicaine (de Paris)

1952 : Escadron motocycliste de la Garde Républicaine

1954 : la Garde Mobile devient Gendarmerie Mobile

1959 : le Commandement des Ecoles, et toutes les Formations citées dans le livre

1961: la Brigade Territoriale de Maisons-Alfort

Extrait  pages 133 et 134 de

« Les Mémoires du Fort»

par Georges Mazella di Ciaramma

l’Association des Amis du Fort de Charenton de Maisons-Alfort

About these ads
 

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 590 autres abonnés